noscript

Please Wait...

Beyrouth

Coronavirus: le Mexique au 3e rang des décès, les jeunes «ne sont pas invincibles»

Coronavirus: le Mexique au 3e rang des décès, les jeunes «ne sont pas invincibles»
folder_openEurope access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les jeunes à «ne pas baisser la garde» face à la résurgence de la maladie, qui continue de s’accélérer notamment en Amérique latine, où le Mexique a dépassé le Royaume-Uni en nombre de décès, devenant le troisième pays le plus endeuillé.

Un nouveau cap a été franchi jeudi lorsque le nombre des contaminations dans le monde a dépassé les 17 millions, dont plus de 660.000 mortelles, depuis l'apparition du virus en Chine en décembre.

En atteignant la barre des 46.000 morts, le Mexique est devenu le troisième pays au monde en termes de décès liés au coronavirus, selon un bilan établi par l'AFP sur la base de données officielles.

Le Mexique devance ainsi de peu le Royaume-Uni. Les deux premiers pays les plus lourdement touchés par le Covid-19 restent les Etats-Unis, avec 151.826 morts, et le Brésil, avec 91.263 morts.

Le pays participera par ailleurs à la phase finale des tests pour un vaccin contre le Covid-19 que le laboratoire français Sanofi développe, a annoncé jeudi le ministre mexicain des Affaires étrangères Marcelo Ebrard.

«Pas invincibles»

Devant une remontée du nombre des contaminations signalée dans plusieurs pays, l'OMS a lancé un appel à la prudence, exhortant en particulier les jeunes à respecter les mesures de protection.

«Il semble que les rebonds de cas dans certains pays soient en partie dus à des jeunes qui baissent la garde pendant l'été dans l'hémisphère nord», a déclaré jeudi Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l'OMS. Les jeunes «ne sont pas invincibles», a-t-il souligné.

L'OMS a en outre déclaré dans ses recommandations actualisées que les déplacements internationaux devraient prioritairement concerner les urgences humanitaires, les personnels indispensables et les rapatriements.

«L'OMS recommande que la priorité soit donnée aux voyages essentiels d'urgence», a déclaré l'organisation. «Les voyageurs malades et les personnes à risque, dont les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques, doivent reporter ou éviter de voyager depuis et vers des zones de transmission» du virus, a ajouté l'OMS.

Selon une étude américaine publiée jeudi, les très jeunes enfants pourraient être extrêmement contagieux. Le taux de matériel génétique du coronavirus détecté dans le nez d'enfants de moins de cinq ans est 10 à 100 fois plus élevé que celui trouvé chez des enfants plus âgés et des adultes, indique cette étude parue dans la revue médicale JAMA Pediatrics.

Progression accélérée

La progression du virus continue de s’accélérer: un million de cas supplémentaires ont été détectés en quatre jours et plus de 6,5 millions depuis le début du mois. Les Etats-Unis, le pays le plus endeuillé, ont enregistré jeudi près de 1 400 morts supplémentaires en une journée et plus de 72 000 nouveaux cas.

Au Brésil, un nombre très élevé de nouvelles contaminations en une journée a également été enregistré, 69 074, selon le ministère de la santé. Michelle Bolsonaro, l’épouse du président brésilien, a été testée positive au Covid-19, a déclaré jeudi la présidence, quelques jours après que son mari, Jair Bolsonaro, a dit être rétabli.

L’Argentine a enregistré de nouveaux records quotidiens de victimes du coronavirus avec 153 décès et 6 377 contaminations recensés sur les dernières vingt-quatre heures, a annoncé jeudi le ministère de la santé.

Record quotidien de cas au Vietnam

Au Japon, la gouverneure de Tokyo a appelé jeudi les restaurants, bars et karaokés de la capitale à fermer plus tôt le soir pour tenter de contenir la pandémie qui regagne du terrain dans le pays. Les experts estiment que la situation dans cette métropole «est plus grave qu’auparavant», a déclaré Yuriko Koike.

Le Vietnam, qui avait réussi pendant des mois à juguler l’épidémie due au coronavirus, a recensé 45 nouveaux malades vendredi, un record dans le pays depuis le début de la crise, a appris l’AFP auprès des autorités. Aucun cas de transmission locale n’avait été détecté pendant 99 jours, de la mi-avril à la mi-juillet. Le virus est réapparu le week-end dernier à Da Nang, une station balnéaire très touristique du centre du pays. Depuis, l’épidémie s’est propagée dans plusieurs villes, dont la capitale, Hanoï.

En Europe, les personnes contaminées ou présentant des symptômes de la maladie, au Royaume-Uni devront dorénavant s’isoler dix jours, soit trois de plus qu’auparavant, afin de limiter d’éventuelles transmissions.

Pas de 2e vague en Espagne

La Suède, qui a jusqu’ici appliqué une stratégie moins stricte que le reste de l’Europe face au coronavirus, a recommandé jeudi le télétravail au moins jusqu’au Nouvel An. Ce pays a enregistré 80 100 cas de Covid-19, dont 318 ces dernières vingt-quatre heures, soit un des niveaux de contamination par habitant les plus élevés d’Europe.

En Espagne, il n’y a pas de deuxième vague de la pandémie, a affirmé un haut responsable du ministère de la santé espagnol, malgré 1 229 nouveaux cas enregistrés jeudi, portant le total des contaminations à plus de 285 000.

En France, le nombre de patients hospitalisés en réanimation à cause du Covid-19 a légèrement augmenté pour la première fois depuis le début d’avril, où les nouveaux cas quotidiens dépassent le millier, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires. Au total, 5 375 personnes sont hospitalisées pour une infection au coronavirus, dont 381 cas sévères en réanimation, soit un de plus que la veille. C’est la première fois depuis le 9 avril que cet indicateur, très surveillé, n’est plus en baisse. L’épidémie a provoqué 16 nouveaux décès dans les hôpitaux en vingt-quatre heures. Au moins 30 254 personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie.

Dégâts sur l'emploi

La pandémie de coronavirus fait vaciller des pans entiers de l'économie mondiale, parmi lesquels l'aérien, l'automobile ou la distribution.

Les compagnies aériennes tiennent au prix de coupes drastiques dans leurs effectifs comme les américaines American Airlines (plus de 41.000 départs), United Airlines (jusqu'à 36.000) et Delta Air Lines (10.000), l'allemande Lufthansa (22.000), Air Canada (au moins 19.000), les britanniques British Airways (12.000), EasyJet (4.500) et Virgin Atlantic (3.150), Air France (7.500).

Dans l'automobile, l'allemand BMW supprime 6.000 emplois. Nissan ferme une usine employant 3.000 ouvriers à Barcelone. Au Royaume-Uni, plus de 6.000 suppressions de postes ont été annoncées, notamment chez Jaguar Land Rover, Aston Martin, Bentley et McLaren. Chez les équipementiers, le français Valeo a annoncé 12.000 destructions de postes.

Le sport impacté

Le sport mondial continue d'être lui aussi lourdement impacté par la pandémie.

En tennis, le tournoi ATP et WTA de Rome, habituellement organisé début mai et repoussé au mois de septembre à cause de la pandémie de coronavirus, se déroulera à huis clos, a annoncé la presse italienne.

La Formule 1, elle, est confrontée à son premier cas de pilote positif au coronavirus, alors que doit se disputer dimanche le quatrième Grand Prix de la saison à Silverstone, en Grande-Bretagne. Le Mexicain Sergio Perez (Racing Point) a été testé positif et ne pourra donc pas participer ni aux essais vendredi, ni aux qualifications samedi, ni à la course dimanche.

Aux Etats-Unis, la saison de la NBA a repris jeudi après quatre mois et demi d'interruption dus à la pandémie. Joueurs, entraîneurs et arbitres ont marqué cette reprise en mettant un genou à terre pour protester contre les injustices raciales.

Décès du premier chien testé positif

Une nouvelle également inquiétante. Le premier chien à avoir été testé positif au coronavirus aux Etats-Unis est mort, rapporte le magazine National Geographic, après avoir expérimenté des symptômes apparemment semblables à ceux de beaucoup d'humains.

Comments

//