noscript

Please Wait...

Accord nucléaire: l’Iran déclenche le mécanisme de règlement des différends auprès de l’UE

Accord nucléaire: l’Iran déclenche le mécanisme de règlement des différends auprès de l’UE
folder_openIran access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

L'Iran a adressé un courrier officiel à l'Union européenne appelant à lancer le mécanisme de règlement des différends inclus dans l'accord nucléaire, a déclaré vendredi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

Dans cette lettre, Téhéran évoque ses inquiétudes au sujet du non-respect par la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne de leur engagement dans l'accord signé à Vienne en 2015.

M. Borrell, coordinateur du pacte connu sous le nom de Plan d'action global commun, ou JCPOA, a indiqué que dans la lettre, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif demandait réparation en vertu du «mécanisme de règlement des différends, comme indiqué au paragraphe 36 de l'accord».

Aucun détail sur la nature des questions soulevées par l’Iran n’a été fourni. Le mécanisme de règlement des différends prévoit une période d'environ un mois, qui peut être prolongée si toutes les parties en conviennent, afin de résoudre un quelconque désaccord.

Dans un tweet datant du 19 juin, M. Zarif avait déclaré que «les trois États doivent cesser de faire semblant, et trouver le courage d'annoncer publiquement qu'ils n'ont pas rempli leurs obligations dans l'accord nucléaire, comme ils le font lors de pourparlers à huis clos».

«Derrière une façade, ils sont les accessoires du (président américain Donald) Trump et (du Premier ministre israélien Benyamin) Netanyahou - et ne peuvent pas conseiller l'Iran», avait-il ajouté.

La lettre a été envoyée vendredi à l'UE au lendemain d'avertissements publiés par l'agence de presse d'Etat Irna selon lesquels la «stratégie» de la République islamique consistant à «empêcher toute escalade» sera «fondamentalement revue» si «des pays hostiles, en particulier le régime sioniste (l’Entité israélienne) et les Etats-Unis franchissent les lignes rouges fixées par l'Iran».

Ces avertissements intervenaient peu après l'annonce par Téhéran d'un accident survenu au sein du complexe nucléaire de Natanz (centre).

 

Comments

//