noscript

Please Wait...

«L’agression d’Israël ne fera qu’augmenter notre opposition à l’annexion», assure le Hamas

«L’agression d’Israël ne fera qu’augmenter notre opposition à l’annexion», assure le Hamas
folder_openPalestine access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

«Les bombardements israéliens constituent une nouvelle agression contre la bande de Gaza», a déclaré samedi le porte-parole du Hamas suite aux raids de l'armée de l’occupation israélienne contre des positions de la résistance dans la bande de Gaza vendredi soir.

«Cette agression ne fera qu'accroître notre opposition au plan d'annexion de la Cisjordanie», a souligné Hazem Qassem.

«Ces bombardements témoignent de la poursuite de l'agression contre notre peuple à al-Qods (Jérusalem) et en Cisjordanie» occupées, a-t-il affirmé ajoutant qu'«elle ne brisera pas la volonté, la position ferme et la lutte de notre peuple».

Deux roquettes ont été tirés depuis Gaza vers l’entité sioniste vendredi soir sans faire de blessés. Les sirènes avaient retenti dans la région de «Sdérot», une localité frontalière à Gaza.

Plus tard, dans la nuit de vendredi à samedi, l'aviation de l’occupation israélienne a frappé des positions de la résistance dans le Sud du territoire palestinien, a indiqué l'armée de l’ennemi sioniste.

Ces échanges de tirs interviennent dans un contexte de tension croissante à l'approche d'une échéance clé sur le projet d'annexion par «Israël» de pans de la Cisjordanie occupée.

Dans ce contexte, le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, avait averti jeudi que cette annexion prévue la semaine prochaine, serait une «déclaration de guerre».

«La résistance considère une annexion de la Cisjordanie et de la vallée du Jourdain comme une déclaration de guerre contre notre peuple et nous ferons en sorte que l'ennemi s'en morde les doigts (...)», avait dit le porte-parole de la branche militaire du Hamas, Abou Obaida.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu espère obtenir mardi l'approbation de la Maison Blanche pour une première phase d'annexion qui comprendrait un ou plusieurs des principaux blocs d’implantations tels que «Ma'ale Adoumim», «Ariel» ou le «Gush Etzion».

Comments

//