noscript

Please Wait...

Désarmement nucléaire: pour Moscou, l’insistance américaine à inclure la Chine est «irréaliste»

Désarmement nucléaire: pour Moscou, l’insistance américaine à inclure la Chine est «irréaliste»
folder_openRussie access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La Russie a jugé mardi «irréaliste» l'insistance américaine à inclure la Chine à des pourparlers sur le désarmement, au lendemain de négociations russo-américaines sur l'avenir du dernier accord de contrôle des armements nucléaires encore en vigueur.

«Les Etats-Unis ne se sont pas écartés de leur position d'inclure la Chine. De notre côté, nous avons expliqué de manière détaillée pourquoi nous jugeons irréaliste de compter sur la participation de la Chine», a dit le vice-ministre russe des Affaires étrangères et principal négociateur dans ce dossier Sergueï Riabkov, selon l'agence russe Ria Novosti.

L'ambassadeur Marshall Billingslea, représentant du président américain pour les questions de désarmement et le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov doivent discuter sur plusieurs jours du traité bilatéral New Start, conclu en 2010, qui expire le 5 février 2021 -- juste après la fin de l'actuel mandat de Donald Trump, candidat à sa réélection en novembre.

Les termes de New Start, inscrits dans le cadre du désarmement progressif prévu par le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) de 1968, limitent à 700 le nombre de lanceurs nucléaires stratégiques et à 1.550 le nombre de têtes nucléaires.

Moscou réclame des discussions sur sa reconduite depuis fin 2019, mais l'administration Trump a jusque-là fait de l'inclusion de Pékin dans les pourparlers un préalable.

La Chine, qui considère que son arsenal est encore bien inférieur, refuse de participer à des négociations tripartites mais s'est montrée ouverte à des discussions multilatérales.

«Les États-Unis devraient réduire de façon drastique leurs stocks, ce qui créerait les conditions pour que d'autres puissances nucléaires se joignent à des pourparlers multilatéraux», a tweeté récemment le ministère chinois des Affaires étrangères.

Comments

//