noscript

Please Wait...

Nucléaire iranien: le stock d’uranium enrichi dépasse de près de huit fois la limite autorisée (AIEA)

Nucléaire iranien: le stock d’uranium enrichi dépasse de près de huit fois la limite autorisée (AIEA)
folder_openIran access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'Iran continue à accumuler de l'uranium enrichi, dont le stock dépasse de presque huit fois la limite autorisée par l'accord nucléaire de 2015, a indiqué l'AIEA vendredi dans un rapport sur les activités nucléaires de Téhéran.

L'Iran continue à réduire les engagements qu'il a pris en vertu de l'accord international sur son programme nucléaire, en riposte à la décision américaine de sortir unilatéralement en mai 2018 de l'accord conclu en 2015. En mai 2019, l'Iran a commencé à s'affranchir progressivement de certains de ses engagements pour forcer ses partenaires européens à agir pour sauver ce pacte. Ces derniers n'ont point respecté leurs engagements envers l’Iran et sont dominés par les décisions de l’administration américaine.

Selon les constatations des inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique, la quantité accumulée atteignait, en date du 20 mai, 1.571,6 kilos d'uranium enrichi pour une limite autorisée à 202,8 kilos (ou 300 kilos équivalent UF6) dans l'accord de Vienne.

Dans le précédent rapport de février, ce stock était de 1.020,9 kilos.

A rebours des obligations inscrites dans l'accord nucléaire, Téhéran produit aussi de l'uranium enrichi à un taux de 4,5%, supérieur au seuil de 3,67% fixé par l'accord.

Le taux d'enrichissement n'a cependant pas augmenté depuis juillet 2019 et reste encore très loin du seuil requis pour la fabrication d'une bombe atomique (plus de 90%).

D’autre part, l'Iran continue de refuser à l'AIEA l'accès à deux sites que l'agence onusienne souhaite inspecter. Ces sites n'ont pas de lien avec les opérations actuelles de l'Iran.

 

Comments

//