noscript

Please Wait...

alqods2021

Irak: Menaces contre l’ambassade US, Washington envisagerait de la déménager vers Aïn al-Assad

Irak: Menaces contre l’ambassade US, Washington envisagerait de la déménager vers Aïn al-Assad
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un année
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec al-Manar

L’ambassade américaine est dans le collimateur des factions de la résistance irakienne qui n’ont cessé de multiplier leurs mises en garde contre la présence américaine dans leur pays.

Alors que les Etats-Unis poursuivent l’évacuation de leurs forces disséminées dans une douzaine de positions pour les concentrer dans quelques-unes d’entre elles, ils seraient enclins aussi à déménager leur corps diplomatique vers la base d’Aïn al-Assad.

Le vendredi 3 avril, un nouveau groupe baptisé «Ligue des révolutionnaires» (Osbat al-Thaïrine) a averti Washington que son ambassade se trouve dans le collimateur de sa force de frappe. Elle a accompagné son avertissement d’images vidéo aériennes du bâtiment de cette ambassade située dans la zone verte de la capitale irakienne.

«L’ambassade du mal est sous nos yeux et à la merci de nos missiles. Si nous le voulons nous la transformerons en cendres», a assuré ce groupe. Il s’était fait remarquer en revendiquant l’opération du 11 mars contre des positions américaines dans le camp al-Taji et qui avait alors causé la mort de trois militaires, deux américains et un britannique.

«Cette opération est la première dans le cadre des représailles a l’assassinat par Washington du vice-président du Hachd al-Chaabi Abou Mahdi al-Mouhandes, du commandant de la force al-Qods des gardiens de la révolution Qassem Soleimani et de leurs compagnons dans l’entourage de l’aéroport de Bagdad au début de l’an», avait alors assuré ce groupe selon lequel les opérations de résistance vont s’intensifier jusqu’à l’évacuation des forces d’occupation.

Déménagement de l’ambassade

Selon certains médias irakiens, dont le site d’informations irakien al-Maaloumah, les USA seraient en train d’envisager de déménager leur ambassade vers la base militaire d’Aïn al-Assad, dans la province d’Al-Anbar.

«Tous les indices montrent que la base Aïn al-Asad va abriter l’ambassade américaine à la place de Bagdad. Vu qu’elle est entièrement sécurisée et entourée de zones désertiques, et qu’il est difficile de la cibler de façon permanente sans oublier que l’aviation militaire américaine et les drones la survolent à longueur de journée», a rapporté le site irakien.

Selon lui, les Marines ont évacué depuis trois jours des employés civils de l’ambassade américaine et les ont rapatriés aux USA.

Le site en ligne de la télévision iranienne Press Tv a pour sa part indiqué que Washington a invité d’autres pays étrangers à déménager leur ambassade vers la base en question.

«Les forces américaines ont lancé des projets de reconstruction et de réhabilitation d’un certain nombre de bâtiments abandonnés à l’intérieur de la base aérienne d’Aïn Al-Assad, comme première étape vers la recherche de bâtiments fortifiés pour les ambassadeurs des pays étrangers qui expriment leur accord pour déplacer leurs ambassadeurs de Bagdad à la base», indique le site, citant une source de sécurité dans la province d’al-Anbar.

Depuis l’assassinat des deux dirigeants irakien et iranien, al-Mouhandes et Soleimani, les groupes du Hachd al-Chaabi et sayed Moqtada al-Sadr réitèrent les mises en garde sommant les USA de quitter leur pays. Les forces américaines ont évacué leurs camps à Qaëm à la frontière avec la Syrie, à Kiwane à Kirkouk, et à al-Qayyarat et dans les palais présidentiels à Ninive.

Ce samedi, la coalition internationale a annoncé qu’elle compte évacuer la base aérienne d’al-Habaniyat, située à Al-Anbar, dans une semaine.

Comments

//