noscript

Please Wait...

alqods2021

Irak: tous les manifestants ont quitté les abords de l’ambassade américaine

Irak: tous les manifestants ont quitté les abords de l’ambassade américaine
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un année
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les manifestants irakiens qui protestaient contre les raids américains meurtriers contre des positions en Irak et en Syrie des brigades du Hezbollah irakien, ont quitté mercredi les abords de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad, sur ordre des dirigeants du Hachd al-Chaabi dont le Hezbollah d’Irak est partie intégrante.

Estimant que le «message» des manifestants avait été «entendu», le Hachd al-Chaabi, une coalition de factions armées formées d’éléments volontaires qui ont combattu «Daech», a appelé ses combattants et partisans à relocaliser leur sit-in hors de l’ultrasécurisée Zone verte à Bagdad, où siège l’ambassade américaine. Et ce à la demande du gouvernement irakien.

Aussitôt, les manifestants ont démonté toutes les tentes montées la veille pour un sit-in qu’ils promettaient alors illimité, après leur attaque contre la chancellerie pour dénoncer les raids américains contre des bases d’une faction du Hachd qui ont fait 25 martyrs dimanche en Irak.

Les centaines de manifestants se sont ensuite dirigés vers les sorties de l’ultrasécurisée Zone verte, aux cris de «On les a brûlés». Des camions ont transporté les barres de fer et les bâches des tentes démontées.

«Nous avons enregistré un gros succès: nous sommes arrivés jusqu’à l’ambassade américaine alors que personne ne l’avait fait avant» et maintenant, «la balle est dans le camp du Parlement», a dit à l’AFP Ahmed Mohieddine, porte-parole des brigades du Hezbollah d’Irak.

Assurant que les manifestations ont réalisé leurs objectifs, M. Mohieddine a fait part aux protestataires que sa formation allait œuvrer pour sortir les Américains d’Irak.

Selon l’AFP, «les responsables irakiens pro-iraniens travaillent pour rassembler au Parlement des signatures visant à dénoncer l’accord irako-américain autorisant la présence de 5.200 soldats américains sur le sol irakien».

Comments

//