noscript

Please Wait...

Le Pentagone s’approprie le contrôle des champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie

Le Pentagone s’approprie le contrôle des champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie
folder_openSyrie access_timedepuis un année
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Sputnik

Les militaires américains assureront la «protection» des champs pétroliers syriens et couperont court aux tentatives de se les approprier, même des Syriens, a annoncé le Pentagone, expliquant que l’objectif était de laisser les forces kurdes s’en servir.

Les États-Unis «protégeront les champs pétroliers en Syrie et opposeront une résistance aux tentatives d’autres parties de s’en emparer», a déclaré le 28 octobre le chef du Pentagone Mark Esper.

«Les États-Unis maintiendront le contrôle des champs de pétrole dans le nord-est de la Syrie. Ces champs servaient de source financière à Daech, soutenant ses opérations», a-t-il déclaré devant les journalistes.

Et d’ajouter que les Forces armées américaines opposeront une «réponse sérieuse» à toute force les menaçant.

À la question de savoir s’ils envisageaient de fermer l’accès aux champs même à la Russie et aux militaires syriens, le chef du Pentagone a répondu: «en général, oui».

Selon Mark Esper, l’objectif des militaires américains est de laisser les Kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS) se servir de ces champs. Mais le ministère russe de la Défense a déclaré samedi que les États-Unis avaient exploité le pétrole dans l’est syrien sous la protection de leurs militaires, affirmant que le pétrole avait été «activement extrait et acheminé en masse, à bord de camions-citernes, pour le raffinage en dehors de Syrie».

Pour rappel, la télévision syrienne a annoncé le 26 octobre qu’une colonne de militaires américains était de retour dans le gouvernorat d’Hassaké, dans le nord-est du pays.

Comments

//