noscript

Please Wait...

Yémen: l’Arabie frappe ses mercenaires dans une prison, plus de 100 détenus tués

Yémen: l’Arabie frappe ses mercenaires dans une prison, plus de 100 détenus tués
folder_openMoyen Orient access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L’Arabie saoudite a poursuivi ses crimes au Yémen, s’en bombardant, dans nuit de samedi 31 aout, à une prison où sont détenus ses mercenaires.

La frappe sur un centre de détention, tenue par les forces yéménites, a fait plus de 100 morts dans la ville de Dhamar, à l’ouest du Yémen, a déclaré dimanche la Croix-Rouge internationale, affirmant s’efforcer de fournir une «aide médicale urgente» aux victimes.

Franz Rauchenstein, à la tête de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Yémen, a indiqué à l’AFP depuis Dhamar que «plus de 100 personnes avaient été tuées» dans cette frappe.

Selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l’Homme, 52 prisonniers ont été tués dans la frappe, 68 sont portés disparus et le bilan risque de s’alourdir.

Des équipes médicales du CICR se sont rapidement rendues avec des sacs mortuaires sur le lieu visé, que l’organisation avait visité dans le passé, a indiqué M. Rauchenstein.

«Frapper un tel bâtiment est choquant et triste, les prisonniers sont protégés par le droit international», a rappelé M. Rauchenstein. Au moins 40 blessés ont été hospitalisés dans des hôpitaux de Dhamar, selon lui.

«A l’heure à laquelle nous parlons, les équipes (du CIRC) sont en train de travailler sans relâche pour trouver des survivants sous les décombres», a-t-il ajouté, estimant que les chances de survie étaient «très faibles».

Des images obtenues par l’AFP montrent un bâtiment considérablement endommagé et plusieurs corps gisant sous les décombres, tandis que des bulldozers déblayent les débris.

Comments

//