Please Wait...

Détroit d’Ormuz : l’Iran a «confisqué» un tanker britannique ayant violé le Code maritime international

folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les Gardiens de la Révolution iraniens ont annoncé vendredi soir avoir «confisqué» un pétrolier britannique du nom de Stena Impero. Le Stena Impero a été arraisonné par la force navale des Gardiens pour «non-respect du Code maritime international», «à la demande de l'Autorité portuaire et maritime de la province de l'Hormozgan», selon un communiqué sur Sepahnews, le site internet des Gardiens de la Révolution.

Le Stena Impero «a été amené jusqu'à la côte après sa saisie et remis à l'Autorité afin [que puissent commencer] la procédure légale et l'enquête», ajoutent les Gardiens dans ce bref communiqué.

L'annonce de la saisie du Stena Impero survient quelques heures après que la Cour suprême de Gibraltar eut décidé de prolonger de 30 jours l'immobilisation du pétrolier iranien Grace 1. Le navire avait été arraisonné le 4 juillet par les autorités de Gibraltar, territoire situé à l'extrême sud de l'Espagne, qui le soupçonnaient de livrer du brut à la Syrie en violation des sanctions de l'Union européenne contre Damas. Téhéran a nié cette accusation et dénonce un acte de «piraterie» envers le navire chargé de 2,1 millions de barils de brut.

Mardi, le leader de la Révolution islamique d’Iran, l'ayatollah sayed Ali Khamenei, avait déclaré que l'Iran ne laisserait «pas cette malveillance sans réponse». «Nous y répondrons au moment et à l'endroit opportuns», avait-il ajouté sans plus de précision.

Le prix du pétrole en hausse

Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, après plusieurs jours de baisse, poussés en fin de séance par l'annonce iranienne de la «confiscation». Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s'est établi à 62,47 dollars à Londres, en hausse de 0,87 % ou 54 cents par rapport à la clôture de jeudi. À New York, le baril américain de WTI pour livraison en août a gagné 0,59 %, ou 33 cents, à 55,63 dollars.

Selon Gene McGillian de Tradition Energy, «si on observe de plus en plus d'incidents avec les pétroliers qui naviguent dans le golfe Persique et une escalade des tensions dans cette zone, cela devrait faire remonter les prix». Les prix avaient déjà augmenté en début de séance en réaction aux propos jeudi du président américain Donald Trump, affirmant que l'US Navy avait abattu un drone iranien qui s'était approché trop près d'un navire de combat dans le détroit d'Ormuz.


 

 

Comments

//