Please Wait...

Les Etats-Unis sont une «grave menace à la stabilité» régionale et mondiale, affirme Rohani

folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le président iranien Hassan Rohani a accusé vendredi les Etats-Unis d'être une «grave menace à la stabilité» régionale et mondiale, après les accusations américaines sur les attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman.

«Ces deux dernières années, le gouvernement des Etats-Unis fait preuve d'une approche agressive et représente une grave menace à la stabilité dans la région et dans le monde, en violant toutes les règles internationales», a déclaré Hassan Rohani, lors d'une réunion de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Bichkek, au Kirghizstan.

Cette déclaration intervient peu après que les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'être responsable des attaques ayant visé jeudi deux pétroliers en mer d'Oman. Les accusations ont été rejetées comme «sans fondement» par le ministère iranien des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie iranienne a par ailleurs accusé Washington de «sabotage diplomatique».

«Que les Etats-Unis aient immédiatement sauté sur l'occasion pour lancer des allégations contre l'Iran [sans] le début d'une preuve fondée ou circonstancielle fait apparaître en pleine lumière le fait que [Washington et ses alliés arabes] sont passés au plan B: celui du sabotage diplomatique [...] et du maquillage de son terrorisme économique contre l'Iran», écrit vendredi Mohammad Javad Zarif sur Twitter.

Deux pétroliers, l'un norvégien, l'autre japonais, ont été visés jeudi par des attaques d'origine indéterminée en mer d'Oman. Selon l'agence officielle iranienne Irna, ces attaques ont eu lieu à moins de 30 milles nautiques des côtes iraniennes.

La région subit depuis plus d'un mois une escalade des tensions entre les Etats-Unis et l'Iran. Washington, qui ne cesse de durcir ses sanctions économiques et diplomatiques contre Téhéran après avoir claqué la porte il y a un an de l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien, a soudainement multiplié début mai les déploiements militaires au Moyen-Orient, sous prétexte que Téhéran prépare des attaques «imminentes» contre des intérêts américains.

Comments

//