Please Wait...

«Deal du siècle»: «Israël» n’a toujours pas été officiellement invité à la conférence économique de Manama

folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec i24news

«Israël» n'a toujours pas été officiellement invité à la conférence organisée par les Etats-Unis à Manama les 25 et 26 juin, au cours de laquelle les aspects économiques du soi-disant «plan de paix» américain pour le Proche-Orient devraient être dévoilés», a rapporté dimanche soir la chaîne israélienne 13.

Selon la chaîne, le gendre et conseiller du président Donald Trump, Jared Kushner, a informé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou que Washington attend l'autorisation de la part de plusieurs pays, notamment musulmans, conviés au sommet, et qu'une invitation officielle sera ensuite présentée à «Israël».

Pour l'heure, seuls l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis ont annoncé leur participation, tandis que l'Égypte et la Jordanie n'ont pas encore répondu à l'invitation malgré des pressions considérables exercées par la Maison-Blanche.

Aucun pays européen sollicité n'a confirmé s'y rendre.

L'Union européenne n'aurait pas été invitée. Kushner avait rencontré mardi dernier le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ainsi que la Haute Représentante pour la diplomatie de l'UE Federica Mogherini, afin d'exposer «ses idées» pour le Proche-Orient.

L’Autorité Palestinienne (AP) a annoncé qu'elle ne se rendrait pas à Bahreïn, boycottant l'administration américaine depuis que Washington a reconnu al-Qods occupée (Jérusalem) comme capitale d'«Israël» fin 2017.

Dimanche, l’AP a également dénoncé une politique américaine menée par des «extrémistes» sans «maturité politique», et condamné les propos samedi de l'ambassadeur des Etats-Unis en «Israël», selon lesquels l'entité sioniste a le droit d'annexer «une partie» de la Cisjordanie occupée.

 

Comments

//