Please Wait...

Cadeau de retour: Netanyahou veut baptiser un village sur le Golan au nom de Trump

folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

«Israël» va donner le nom de Donald Trump à une nouvelle localité sur le Golan pour remercier le président américain d'avoir reconnu le mois dernier «la souveraineté d'Israël» sur ce plateau stratégique, a annoncé mardi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

En visite dans la région avec sa famille à l'occasion des vacances de «la Pâque juive», Netanyahu a déclaré dans un message vidéo qu'il soumettrait prochainement cette résolution au gouvernement.

«Tous les Israéliens ont été profondément émus lorsque le président Trump a pris sa décision historique», a-t-il déclaré.

Le plateau du Golan syrien a en partie été occupé lors de la guerre des Six-Jours en 1967 par l'armée sioniste. Il a été annexé par l'entité sioniste en 1981, annexion que les Nations unies n'ont pas reconnue.

Donald Trump s'est prononcé le 21 mars en faveur de la reconnaissance de la «souveraineté d'Israël» sur le Golan.

La semaine dernière, l’envoyé américain au Moyen-Orient avait publié une carte d’«Israël» avec de nouvelles modifications concernant les frontières de l’entité sioniste. La région du Golan, située entre le Liban et la Syrie, apparaît en blanc, signifiant qu’elle fait officiellement partie des «frontières israéliennes».

Les autorités de l’occupation israélienne ont par ailleurs décidé de baptiser «Donald J. Trump» la future gare qui desservira à al-Qods occupée (Jérusalem) le Mur de Bourak, appelé par les juifs «Mur des Lamentations», en contrebas de l'Esplanade des Mosquées.

Comments

//