Please Wait...

La Maison Blanche assure que le président « n’incitait pas à la violence » contre une élue musulmane

folder_openAmériques access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La Maison Blanche a assuré dimanche que le président américain « n'incitait pas à la violence » contre une élue démocrate, suite à une vidéo postée sur son compte Twitter liant des propos d'Ilhan Omar aux attentats du 11-Septembre, une association jugée scandaleuse par plusieurs élus démocrates.

S'exprimant devant le CAIR (Conseil des relations américano-islamique), l'élue au Congrès a déclaré fin mars au sujet de l'attentat terroriste commis le 11 septembre sur le sol américain que « des individus ont fait quelque chose ».

Ses propos ont fait polémique et le locataire de la Maison Blanche a publié vendredi une vidéo de 43 secondes où les mots de l'élue démocrate sont accompagnés des images des Twin Towers en feu.

La vidéo, visionnée près de 9 millions de fois dimanche à la mi-journée, a suscité un torrent de réprobations du côté démocrate.

Ilhan Omar a déclaré dimanche sur Twitter qu'un grand nombre des menaces qu'elle a reçues faisaient « directement référence à la vidéo du Président ou y répondaient ».

« Les crimes violents et les actes de haines commis par l'extrême droite et des nationalistes blancs sont en hausse dans ce pays et à travers le monde », a-t-elle affirmé. « Nous ne pouvons plus ignorer qu'ils ont été encouragés par celui qui occupe la plus haute fonction dans ce pays ».

La Maison Blanche a fermement défendu le président américain dimanche. Donald Trump « n'essaie pas d'inciter à la violence contre quiconque », a justifié sa porte-parole Sarah Sanders, sur la chaîne Fox News.

« Merci de vous tenir à mes côtés - contre une administration qui cherche à bannir les musulmans de notre pays - dans le combat pour l'Amérique que nous méritons », a réagi samedi sur Twitter Ilhan Omar, à la suite de la vidéo postée par Donald Trump.

Comments

//