noscript

Please Wait...

Attaque en Nouvelle-Zélande: l’Iran met en cause «l’hypocrisie occidentale»

Attaque en Nouvelle-Zélande: l’Iran met en cause «l’hypocrisie occidentale»
folder_openAsie access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif a mis en cause «l'hypocrisie occidentale» après l'attaque vendredi contre deux mosquées de Christchurch, dans l'est de la Nouvelle-Zélande.

«L’hypocrisie occidentale qui défend la diabolisation des musulmans sous (le prétexte) de 'la liberté d’expression' DOIT s’arrêter», a réagi Mohammad Javad Zarif sur Twitter.

«L’impunité dans les 'démocraties' occidentales pour promouvoir la bigoterie mène à cela», a-t-il ajouté.

Un peu plus tôt, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bahram Ghassemi a de son côté «fortement condamné les (attaques) inhumaines et sauvages» et exhorté le gouvernement néo-zélandais à punir «les coupables sans aucune réserve».

49 personnes sont tombées en martyre dans des attaques contre deux mosquées bondées de la ville néo-zélandaise de Christchurch durant la prière du vendredi, selon la police.

Un homme a été inculpé de meurtres dans un contexte terroriste.

La majorité des victimes (41) ont été tuées dans l'une des deux mosquées, ont précisé les forces de l'ordre.

Les attaques survenues dans cette localité de l'Ile-du-Sud ont également fait 20 blessés graves, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern.

Evoquant l'une des journées «les plus sombres» de cette nation du Pacifique Sud réputée paisible, elle a dénoncé des violences «sans précédent».

Comments

//