ŒIL SUR L'ENNEMI Infos d’ALAHED:«Israël» lance une ambassade virtuelle sur Twitter pour le dialogue avec le Golfe

Please Wait...

«Israël» lance une ambassade virtuelle sur Twitter pour le dialogue avec le Golfe

folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

AlAhed avec AA

«Israël» a annoncé le lancement de son «ambassade virtuelle» au Golfe à la lumière de ce qu'il considère comme une «grande convergence» qui a commencé à se développer récemment avec les pays arabes.

Le compte Twitter «Israël en arabe» appartenant au ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué : « Nous sommes ravis de relancer la page Israël au Golfe dans le but de renforcer le dialogue entre Israël et les peuples du Golfe ».

« Nous souhaitons que cette ambassade virtuelle contribue à approfondir la compréhension entre le peuple des États du Golfe et le peuple d'Israël dans divers domaines », ajoute la même source.

Le compte Twitter «Israël au Golfe» a été lancé en juillet 2003, mais ses publications ont été suspendues depuis le 10 décembre 2010, sans pour autant en révéler la raison.

Cependant, cette page a annoncé son retour sur la plateforme, mardi, en publiant une photo de deux monuments connus en «Israël» et aux Emirats arabes unis en inscrivant les noms des deux pays en gras sous chaque monument.

Le porte-parole du Bureau du Premier ministre israélien pour les médias arabes, Ofir Gendelman, a retweeté la publication en commentant: « Chers abonnés du Golfe, suivez cette page qui vous est dédiée et qui vous est adressée afin d'élargir la portée du dialogue entre nous ».

Cette publication a été sévèrement critiquée par des activistes du Golfe.

Parmi ces activistes, le Saoudien Mohamed Al-Jarallah qui a écrit : « L'entente entre les peuples n'est pas aussi facile que vous le pensez, vous êtes un occupant et vous le resterez à nos yeux, même si l'univers entier tente d'embellir votre image laide ».

« Nous ne pouvons pas tendre les ponts de la paix avec un Etat construit sur les corps de martyrs en Palestine, un Etat de gangs ne peut conclure un accord qu'après la fin de son occupation », a-t-il ajouté.

Cependant, quelques tweets ont montré une plus grande flexibilité, alors que certains se félicitaient de la normalisation et de la paix, d'autres ont indiqué qu'aucune normalisation avec «Israël» ne sera mise en œuvre avant qu'il n'accepte le Traité de paix arabe.

«Israël» n'a pas d'ambassades dans les pays du Golfe qui exigent au cours des dernières années une résolution de la Cause palestinienne en guise de point du début de la normalisation.

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a parlé à plusieurs reprises de l'amélioration des relations israélo-arabes, en particulier ces derniers mois, sans aucun commentaire des pays du Golfe.

Comments

// 0.110502