ACTUALITÉSMoyen OrientSyrie Infos d’ALAHED:Les États-Unis auraient envoyé des navires de combat vers la Syrie

Please Wait...

Les États-Unis auraient envoyé des navires de combat vers la Syrie

folder_openSyrie access_time depuis 5 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Pour aider à évacuer leur matériel militaire de Syrie, les États-Unis ont envoyé un convoi de navires de la Marine vers les côtes syriennes, selon le quotidien américain The Wall Street Journal.

Les États-Unis ont envoyé vers la Syrie des troupes terrestres et un convoi de navires de l'US Navy afin d'aider à retirer leur personnel militaire du pays, annonce le quotidien The Wall Street Journal, citant ses sources.

Selon ces dernières, les troupes terrestres avancent vers la Syrie pour aider à rapatrier le matériel, alors que les navires sont envoyés pour soutenir les troupes «au cas où».

Le convoi de navires serait dirigé par le grand navire de débarquement de la Marine, l'US Kearsarge, avec à son bord des centaines de marines, des hélicoptères et un avion.

Auparavant, une source militaire sous couvert de l'anonymat avait déclaré à la chaîne télévisée Fox News que les États-Unis retiraient de Syrie leur matériel de guerre tout en laissant les troupes sur place.

«Il n'y a pas de retrait de troupes. Le matériel militaire est en train d'être retiré», a indiqué la source.

La «coalition internationale antiterroriste» dirigée par Washington a annoncé vendredi le début du retrait des troupes américaines de Syrie, sans plus de précisions.

Le 19 décembre, Donald Trump avait annoncé que «les États-Unis avaient écrasé Daech en Syrie», précisant que la lutte contre le groupe terroriste était «la seule raison» de la présence militaire américaine dans le pays.

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a rapidement présenté sa démission et publié une lettre évoquant ses divergences avec Donald Trump sur des questions clés. Ensuite, la Maison-Blanche a publié un communiqué déclarant que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs militaires de Syrie.

Plus tard, la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders a déclaré que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie, mais que cela ne voulait pas dire la fin de la coalition.

Source: agences et rédaction

Comments

// -0.481343