ACTUALITÉSMoyen OrientIran Infos d’ALAHED:L’Iran reconnaît détenir un ancien militaire américain

Please Wait...

L’Iran reconnaît détenir un ancien militaire américain

folder_openIran access_time depuis 11 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

L'Iran a reconnu mercredi détenir un ancien militaire américain arrêté l'an dernier, niant toutefois tout mauvais traitement à son égard.

«Un citoyen américain appelé Michael White a été arrêté il y a quelques temps à Machhad et le gouvernement américain a été informé de cette arrestation par le biais de sa section d'intérêts à Téhéran», a dit le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi sur son compte Telegram.  

Michael R. White, 46 ans, originaire de Californie, a été arrêté en juillet en Iran où il rendait visite à sa petite amie, a raconté sa mère au quotidien New York Times cette semaine.

Le département d'État américain a indiqué être «au courant d'informations» de presse sur cette détention mais s'est refusé à apporter davantage de détails, invoquant la protection de la vie privée.

M. Ghassemi a aussi démenti en les qualifiant de «fausses» des informations de médias américains selon lesquelles l'ancien militaire américain était détenu dans de mauvaises conditions.  

«Le dossier de cette personne est traité par les autorités compétentes et une fois ce processus terminé, elles communiqueront les informations nécessaires», a indiqué le porte-parole iranien.   

Joanne White, la mère de M. White, a confié au New York Times que son fils s'était rendu en Iran «cinq ou six fois» pour voir une Iranienne présentée comme étant sa petite amie.  

Mme White a indiqué avoir demandé à la Suisse, qui représente les intérêts américains en Iran en l'absence de relations diplomatiques entre les deux pays, d'effectuer une visite consulaire à son fils.  

Au moins trois autres citoyens américains, dont deux d'origine iranienne, sont détenus par les autorités de la République islamique.  

Les relations entre les deux pays se sont détériorées brutalement l'an dernier quand le président Donald Trump a annoncé le retrait unilatéral des États-Unis de l'accord international sur le nucléaire iranien et le rétablissement des sanctions contre Téhéran.

Source : AFP

 

 

Comments

// 0.802982