Please Wait...

Président chinois : « Notre armée doit se tenir prête à une guerre »

folder_openAsie access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le président chinois Xi Jinping a déclaré samedi que « l'armée chinoise devait se tenir prête à la guerre », lors d'une réunion avec de hauts responsables militaires, a rapporté l'agence de presse officielle, évoquant la présence américaine en mer de Chine méridionale et les tentatives d'indépendance de Taiwan.

« La Chine est confrontée à de grands défis et les forces armées doivent agir pour assurer sa sécurité », a déclaré Xi, président de la Commission militaire centrale en Chine.

« De nouvelles stratégies doivent être développées pour s'adapter à l'ère nouvelle », a-t-il affirmé, ajoutant que l'armée chinoise devrait être en mesure de réagir « rapidement » aux situations d'urgence, d'améliorer le niveau d'entraînement et de développer de nouvelles unités de combat pour « faire face aux menaces ».

La présidente de Taïwan, Tsai Ing-wen, a réagi lors d'une conférence de presse et a demandé samedi le soutien de la communauté internationale pour défendre les valeurs démocratiques de l'île. Taïwan sera réunifiée à la Chine, avait promis mercredi le président chinois, défiant son homologue taïwanaise en réaffirmant que Pékin ne renoncerait pas à la force pour récupérer l'île.

« Nous ne promettons pas de renoncer au recours à la force et nous nous réservons le droit de prendre toutes les mesures nécessaires », avait déclaré le numéro un chinois lors d'un discours dans le cadre solennel du Palais du peuple à Pékin.

Taïwan et le continent sont gouvernés séparément depuis 1949, avec la fin de la guerre civile chinoise et la prise du pouvoir par les communistes sur le continent. Pékin considère toujours l'île comme l'une de ses provinces et menace de recourir à la force en cas de proclamation formelle d'indépendance à Taipei ou d'intervention extérieure -- notamment de la part des Etats-Unis, principal appui militaire de l'île.

L'armée américaine envisage par ailleurs des exercices de missiles antinavires près d'Okinawa, dans l'extrême sud du Japon, une première, dans le but de renforcer ses moyens de défense en cas d'imprévus dans le Pacifique pouvant impliquer la Chine, avait rapporté jeudi un journal japonais.

Washington a fait part de son intention aux forces d'autodéfense nippones: il s'agit pour les Etats-Unis de s'assurer de leur capacité à répondre à la stratégie de la Chine, a précisé le quotidien Sankei Shimbun, sans citer ses sources.

Les navires de guerre chinois traversent fréquemment les eaux proches d’Okinawa pour se rendre dans le Pacifique ces dernières années. Les experts affirment que les activités maritimes chinoises ont pour but d'instaurer un contrôle des eaux dans la première chaîne d'îles qui relie Okinawa, Taïwan et les Philippines, avec à terme des visées encore plus larges. Dans le cadre de cet exercice, les Etats-Unis utiliseront le système de lance-roquettes HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System) fabriqué par Lockheed Martin.

Source : sites web

Comments

//