Please Wait...

Chambre de commerce US: «Le régime de sanctions pousse la Russie à la dédollarisation»

folder_openRussie access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

La Chambre de commerce US en Russie a évalué l'impact réel des sanctions. Selon son président Alexis Rodzianko, «plus les États-Unis auront recours à la pratique des sanctions, plus les gens chercheront une solution leur permettant d'abandonner le dollar».

Les hommes d'affaires travaillant en Russie souhaitant éviter les risques de sanctions, cherchent comment remplacer le dollar par d'autres devises, a déclaré le président de la Chambre de commerce américaine en Russie (AmCham) Alexis Rodzianko dans une interview accordée à Sputnik.

«Aussi, pour éviter le risque de sanctions, les entreprises chercheront-elles très souvent un prétexte pour se servir d'une autre devise. Le régime de sanctions pousse lui-même à la dédollarisation et les tentatives russes constituent une riposte face à cette pression», a poursuivi l'expert.

Et d'ajouter: «plus les États-Unis auront recours à la pratique des sanctions, plus les gens chercheront une solution leur permettant d'abandonner le dollar», a conclu l'expert.

Auparavant, Vladimir Poutine avait déclaré que la dédollarisation de l'économie russe ne poursuivait pas l'objectif de torpiller la monnaie américaine, mais de garantir sa sécurité.

De nouvelles sanctions américaines contre la Russie étaient entrées en vigueur le 27 août. Un nouveau train de sanctions encore plus dures pourrait être introduit en novembre prochain pour frapper l'octroi de crédits aux personnes morales russes et les opérations d'import-export. Toujours en août, un projet de loi avait été soumis à l'examen du Congrès américain contenant un large éventail de mesures antirusses, y compris des sanctions contre la nouvelle dette publique et les banques d'État russes, parmi lesquelles Vneshekonombank, Sberbank, VTB, Gazprombank, Rosselkhozbank et Promsviazbank.

Source: agences et rédaction

Comments

//