noscript

Please Wait...

La «coalition internationale» aurait frappé Deir Ezzor avec du phosphore blanc interdit

La «coalition internationale» aurait frappé Deir Ezzor avec du phosphore blanc interdit
folder_openSyrie access_timedepuis 9 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

L’aviation de la «coalition internationale» a commis un nouveau massacre à l’encontre des civils syriens en visant aux armes prohibées la ville de Hajine dans la banlieue sud-est de Deir Ezzor.

L'agence de presse syrienne Sana a évoqué un bombardement au phosphore blanc de la «coalition internationale» dirigée par les États-Unis contre Deir Ezzor. L’attaque aurait fait plusieurs martyrs et blessés parmi les civils peuplant cette localité syrienne.

Ce n'est pas la première fois que les médias syriens dénoncent l’utilisation du phosphore blanc lors de raids de la «coalition» contre Deir Ezzor en Syrie.

Le 17 novembre dernier, l’agence Sana a annoncé que des raids effectués par la «coalition américaine» à Deir Ezzor avaient fait au moins 40 martyrs parmi les civils dont la plupart étaient des femmes et des enfants.

Les autorités syriennes ont appelé les Nations unies à prendre des mesures appropriées contre les responsables et à faire cesser la présence illégale de la «coalition» en Syrie. Le Pentagone a déclaré que la «coalition» ne communiquait pas sur les munitions employées en Syrie, mais que celles-ci étaient conformes au droit international.

Source : agences et rédaction

 

Comments

//