ACTUALITÉSMoyen OrientMoyen Orient Infos d’ALAHED:Zarif à Pompeo : Les Yéménites auraient dû permettre à vos clients bouchers de les anéantir sans résister !

Please Wait...

Zarif à Pompeo : Les Yéménites auraient dû permettre à vos clients bouchers de les anéantir sans résister !

folder_openMoyen Orient access_time depuis 3 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le ministre iranien des Affaires étrangères a réagi d'une manière ironique aux récentes déclarations du secrétaire d’État américain à propos de la guerre au Yémen.

Dans un tweet, publié le jeudi 8 novembre, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a réagi, d’un ton ironique, aux récentes déclarations du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo.

« Vous savez quoi @SecPompeo ? Ce sont les Yéménites eux-mêmes qui sont responsables de la famine à laquelle ils sont confrontés. Ils auraient dû simplement permettre à vos clients bouchers qui dépensent des milliards pour le bombardement des bus scolaires et des millions pour atténuer ce risque [de famine] de les anéantir sans résister. N'avez-vous pas honte ? »

Interviewé par BBC, Mike Pompeo a défendu Riyad et a lancé des fleurs aux dirigeants saoudiens pour leurs « aides humanitaires » à destination du peuple yéménite. Il est même allé plus loin en accusant la République islamique d’Iran d’être derrière les conflits au Yémen.

Sans faire aucune allusion au massacre des milliers de civils dont un grand nombre d’enfants dans les raids aériens de la coalition saoudienne, Mike Pompeo a déclaré que l’Arabie saoudite « soutenait » le peuple yéménite. Il a également remercié Riyad et Abou Dhabi pour avoir consacré des millions de dollars pour panser les blessures du peuple yéménite.

Le dimanche 4 novembre, l’Unicef s’est dit profondément préoccupé quant à la poursuite des conflits et des violences au Yémen, annonçant que ce pays s’était transformé en un enfer sur terre pour les enfants. Le Fonds des Nations unies a révélé qu’un enfant mourrait toutes les dix minutes au Yémen.

Un nouveau bilan donné par le quotidien britannique The Independant estime le nombre de victimes entre 70.000 et 80.000. Et souligne que l’Arabie Saoudite et ses alliés ont pu éviter l’indignation contre leur intervention au Yémen, parce que le nombre de victimes des combats a été largement minoré.

L’agression menée par l’Arabie saoudite a également lourdement touché les infrastructures du pays, détruisant de nombreux hôpitaux, écoles et usines. L’ONU a déjà déclaré qu’un nombre record de 22,2 millions de Yéménites avaient besoin d’une aide alimentaire, parmi lesquels 8,4 millions sont menacés par une grave famine.

Un certain nombre de pays occidentaux, notamment les États-Unis et le Royaume-Uni, sont également accusés d’être complices de l’agression en cours en fournissant au régime de Riyad des armes et du matériel militaire de pointe, ainsi qu’une assistance logistique et de renseignement.

Source : sites web et rédaction

Comments

// 0.86088