Please Wait...

La Russie pourrait renoncer au dollar pour vendre son pétrole

folder_openRussie access_timedepuis 11 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Dénonçant les risques liés au dollar dans les échanges commerciaux, le ministre russe des Finances Anton Silouanov a affirmé que son pays envisageait la possibilité de passer aux devises nationales pour les échanges de pétrole.

Le dollar perd progressivement de sa fiabilité en tant qu’instrument des échanges commerciaux internationaux, a déclaré ce dimanche le ministre russe des Finances, Anton Silouanov intervenant sur la chaîne Rossiya 1. Dans ce contexte, il a évoqué un éventuel renoncement au billet vert au profit des devises nationales pour les exportations de pétrole.

«Nous avons considérablement réduit nos investissements dans les actifs américains. En fait, le dollar qui était considéré comme une monnaie internationale devient un instrument à risque pour les règlements», a-t-il indiqué.

Les autorités russes ont à plusieurs reprises évoqué leur volonté de privilégier les devises nationales pour les paiements internationaux. Lors du dernier Forum économique de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine a notamment pointé du doigt les obstacles à l’utilisation du dollar que créaient eux-mêmes les États-Unis.

«En cherchant à résoudre les problèmes de conjecture et de politique actuels, ils minent la confiance en leur monnaie comme en la seule monnaie de réserve dans le monde. Tous, sans exception, nous devons commencer à réfléchir à la question de savoir comment échapper à ce monopole», affirmait le président russe en mai.

Dimanche, Recep Tayyip Erdogan a lui aussi annoncé que la Turquie s’apprêtait à passer à sa devise nationale pour ses échanges avec ses plus importants partenaires économiques, au rang desquels se trouvent la Chine, l’Iran, la Russie et l’Ukraine.

Source: agences et rédaction

Comments

//