Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
L’Allemagne formera des militaires saoudiens sur son sol Algérie: 4 terroristes abattus dans une opération militaire France : la sortie de l’euro pourrait prendre un an et demi, dit Le Pen Le règlement du règne saoudien attend le signal américain Le Mistral au Japon avant des manœuvres dans le Pacifique Officier sioniste: le Hezbollah est la plus grande menace Le premier train direct de Londres est arrivé en Chine Le Venezuela a lancé sa procédure de retrait de l’OEA Le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe censuré après un voyage en Syrie Afghanistan: les Marines américains de retour dans le Helmand Un soldat allemand qui prétendait être un réfugié syrien, suspecté d’un projet d’attentat La Corée du Nord procède à un nouveau tir de missile balistique Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Bahreïn

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Des activistes des droits de l'homme et le Conseil des Oulémas à Bahreïn ont condamné toute normalisation de relations entre Manama et «Israël».

Bahreïn: Des activistes condamnent la normalisation des relations avec «Israël»

Plus de 400 activistes des droits de l'homme à Bahreïn ont critiqué l'accueil réservé par les hommes d'affaires bahreïnis aux rabbins sionistes du mouvement «Habad»,  et la célébration de la fête juive de «Hanouka» avec eux.

Dans un communiqué, ils ont demandé à la chambre de commerce de Bahreïn de punir ceux qui avaient participé à cette cérémonie de danse et de fête, desquels ils ont aussi exigé des excuses.

Les activistes ont réaffirmé leur soutien aux Palestiniens et à leur cause et réitéré la nécessité de la formation d'un État indépendant palestinien avec al-Qods comme capitale.

De son côté, le conseil des oulémas à Bahreïn a condamné l’action dangereuse de la dynastie d’Al-Khalifa, la jugeant un «prélude au début de trahison à Oumma arabe et islamique».

«Les relations entre les dirigeants de Bahreïn et les autorités israéliennes n’est pas un problème nouveau. Les pays du Golfe Persique ne jouissent pas de l’indépendance et sont soumis à la volonté et le commandement de la Grande-Bretagne et l’Amérique», a affirmé le conseil.

A rappeler que le roi Hamed ben Issa Al Khalifa avait célébré «Hanoukka», pour la première fois, l’an dernier. Il avait invité le directeur de la Conférence des rabbins européens, le rabbin Moshe Levin, qui avait récité les bénédictions traditionnelles en présence de 50 sionistes présents à la cérémonie.

Le mouvement «Habad», l’un des mouvements sionistes anti-arabes les plus extrémistes et fanatiques, appelle à la décapitation des Arabes et à la destruction de la mosquée d'al-Aqsa. Son siège se trouve à Brooklyn, à New York.

Selon «The Times of Israël», Bahreïn est le seul Etat arabe du Golfe à abriter une synagogue. Il avait une population juive de 1500 personnes en 1948 et il en reste aujourd’hui moins d’une cinquantaine.

Source : sites web et rédaction

29-12-2016 | 13:30
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut