Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Une explosion dans un café de la capitale de l’Azerbaïdjan fait 2 morts et 2 blessés Reprise de l’opération anti-«Daech» dans le sud de Damas après une trêve humanitaire Catalogne: Madrid reconnaît le président, refuse de valider la composition de l’exécutif Des dépôts de munitions de l’Otan découverts à Homs, libérée des terroristes Maroc: défilé à Casablanca contre le transfert de l’ambassade US à al-Qods Le prisonnier maqdessi Aziz Oweisat tombe en martyre dans un hôpital israélien Italie: la Ligue annonce un accord sur le chef du gouvernement A al-Qods occupée, les jeûneurs boycottent les Emirats arabes unis Le Paraguay, 3e pays à inaugurer son ambassade à al-Qods occupée L’Iran restera dans l’accord si l’UE assure la compensation des pertes infligées par les sanctions US France: entre 1.500 et 2.500 manifestants pro-palestiniens rassemblés à Strasbourg «Israël» reconnaît la puissance des missiles yéménites Irak: Le président US cherche à piller les richesses du Moyen-Orient, dit Jaafari Accord nucléaire: l’Iran juge les promesses de l’UE insuffisantes Venezuela: Maduro réélu jusqu’en 2025 Rohani: L’Iran a déjoué un complot américain majeur Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
#Iran: «Cet accord n’est pas mort» (Le Drian)

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian affirme que l'accord sur le nucléaire iranien "n'est pas mort" malgré la décision américaine de retirer les États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. "Il y a un retrait américain de l'accord, mais l'accord existe" a-t-il insisté, évoquant son souhait que "l'Iran reste" dans cet accord.

 "Cet accord n'est pas mort. Il s'agit d'une rupture avec un engagement international et la France regrette profondément cette décision", a déclaré Jean-Yves le Drian ce matin sur RTL. "L'Iran respecte ses engagement comme l'atteste l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique ndlr) (...) et parce que c'est un accord qui permet la sécurité dans la région, nous voulons rester dans cet accord et nous souhaitons que l'Iran y reste" a affirmé le ministre des Affaires étrangères.

09-05-2018 | 09:57

Le Flash

Recherche
Vers le haut