Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Une attaque près d’une école militaire à Kaboul, au moins 15 soldats tués Le Commandement de l’armée syrienne : l’attaque affirme la coordination entre «Israël» et les terroristes Madrid veut destituer le gouvernement catalan et convoquer des élections Russie: un «recruteur de Daech» arrêté près de Saint-Pétersbourg Agressions au couteau en Allemagne: un suspect interpellé Les Rohingyas, une population oubliée Projet d’attentat : 8 suspects liés à l’«ultradroite» présentés à un juge antiterroriste Pour la 1ère fois, Washington reconnaît l’usage d’armes chimiques par le «Front Al-Nosra» Nucléaire iranien: Paris met en garde Washington contre tout renoncement à l’accord Texas aux victimes des ouragans: Pour obtenir l’aide, ne boycottez pas «Israël» Deux tiers des Américains sont hostiles à la sortie des USA de l’accord nucléaire iranien Le général Issam Zahreddine a humilié «Daech» de Baba Amr jusqu’à Deir Ezzor Les enfants de retour de Syrie et d’Irak, une menace selon le renseignement allemand Egypte : des combats avec des extrémistes font au moins 35 policiers et soldats tués USA: un milliardaire californien lance une campagne pour la destitution de Trump Attentat contre une mosquée à Kaboul: 39 martyrs, «Daech» revendique Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
#Méditerranée: un navire d’ONG bloqué en mer avec 3 #migrants

Un navire d'une ONG espagnole de secours en Méditerranée était bloqué mardi dans les eaux internationales après le refus de l'Italie et Malte d'accueillir trois migrants libyens se trouvant à son bord.

Cette situation illustre la confusion qui règne en mer Méditerranée et au sein des autorités italiennes depuis la mise en place par Rome il y a une semaine d'un code de conduite pour les ONG opérant au large de la Libye.

Le Golfo Azzurro, navire affrété par l'ONG espagnole Proactiva Open Arms, avait secouru les trois migrants libyens dimanche. Selon une porte-parole de Proactiva, ils se trouvaient alors sur une petite barque à quelque 100 milles des côtes libyennes, dans une opération coordonnée comme de coutume par les garde-côtes italiens.

Mais lorsque le Golfo Azzurro s'est approché de l'île italienne de Lampedusa, la plus proche des côtes libyennes, pour débarquer les migrants secourus, les autorités italiennes lui ont refusé l'accès au motif que le code de conduite n'avait pas été respecté.

Proactiva Open Arms figure pourtant parmi les quatre ONG ayant accepté ce code.

Paradoxalement, les autorités italiennes avaient organisé samedi le débarquement à Lampedusa de 127 migrants secourus par le Prudence de Médecins sans frontières (MSF), qui a pour sa part refusé de signer le code.

Le Golfo Azzurro a poursuivi sa route vers Malte, son port d'attache actuel, pour un ravitaillement et un changement d'équipage. Mais les autorités maltaises lui ont également refusé l'accès, au motif que les trois Libyens, secourus plus près de Lampedusa que de Malte, relevaient des autorités italiennes.

Mardi matin, le Golfo Azzurro se trouvait entre Malte et la Sicile, dans l'attente d'une solution, alors même que ses deux principaux responsables de Proactiva Open Arms avaient rendez-vous dans la matinée au ministère de l'Intérieur à Rome pour signer le code de conduite.

Dans le même temps, le C-Star, navire affrété par des militants européens anti-migrants, était toujours à l'arrêt au large de la Tunisie, où des pêcheurs et un puissant syndicat entendent empêcher qu'il puisse se ravitailler.

Source: agences

08-08-2017 | 13:03

Le Flash

Recherche
Vers le haut