Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: Si vous voulez protéger le sang de vos fils, élisez la résistance qui subit toute sorte de complots US’ Une agent du Mossad recruterait de hauts dirigeants français La Ghouta orientale… Les «Casques blancs» vont-ils jouer à une nouvelle pièce de théâtre? Les armes livrées par les USA aux groupes armés syriens désormais vendues sur Internet 45 morts dans le double attentat vendredi à Mogadiscio Alaa de Bosnie Russie: le groupe national syrien de la musique participe à la cérémonie du centenaire de la fondation de l’armée L’ouverture de l’ambassade US à al-Qods au 70e anniversaire de la Nakba, une «provocation» Une provocation chimique se prépare dans la Ghouta orientale Afghanistan: au moins 18 soldats tués dans l’attaque de leur base par les talibans Des sanctions américaines contre Moscou dans les semaines à venir Nigeria: 111 élèves auraient été enlevés par les terroristes de Boko Haram Brexit: la vision britannique de sa relation avec l’UE est «pure illusion», selon Tusk HRW: les autorités devraient exonérer Nabil Rajab et le remettre en liberté Sept ans après le soulèvement populaire au Bahreïn, la lutte continue Bahreïn: Une population opprimée dans l’indifférence
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
#Cameroun: au moins 14 civils tués dans un double attentat dans le nord

Au moins 14 civils ont été tués et une trentaine blessés dans la nuit de mercredi à jeudi dans un double attentat à Waza, dans l'extrême-nord du Cameroun, où les attaques attribuées aux terroristes nigérians de «Boko Haram» sont fréquentes, ont indiqué des sources concordantes.

Le bilan du double attentat «est important: 16 morts (14 civils et 2 kamikazes) et une trentaine de blessés», a affirmé sous couvert d'anonymat un responsable administratif de Waza, ville de transit située entre Maroua et Kousseri, à la frontière du Nigeria, joint par téléphone depuis Yaoundé.

Deux kamikazes se sont introduits dans un lieu très fréquenté où il y «des restaurants, des call-box (cabines téléphonique de fortune), des buvettes» et se sont fait exploser «vers 22h30» (21H30 GMT), a-t-il expliqué.

«La situation de certains blessés est assez grave», a-t-il ajouté, en précisant que la plupart d'entre eux avaient été transférés dans la ville de Mora (extrême-nord). «La ville est bouclée (par les forces de défenses). Personne n'entre, personne ne sort», a-t-il poursuivi.

Le double attentat et le bilan a été confirmé à l'AFP par une source sécuritaire de la région.

La menace des violences attribuées au groupe terroriste «Boko Haram» dans le nord du Cameroun contribue à enclaver la région. Autrefois très fréquentée par des touristes, Waza et son parc national n'attire plus. En 2014, 10 ouvriers chinois avaient été enlevés dans la ville lors d'une attaque attribuée à «Boko Haram». Ils avaient été libérés au bout de près de cinq mois de captivité.

Source: agences

13-07-2017 | 12:58

Le Flash

Recherche
Vers le haut