Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Jurd de Ersal: la Résistance poursuit son avancée, s’empare de la ligne de défense principale d’«al-Nosra» Egypte: peines de mort contre 28 personnes pour le meurtre du procureur général Pourquoi le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a-t-il démissionné? Une adolescente allemande recrutée par «Daech» arrêtée à Mossoul en Irak Syrie: accord Moscou/extrémistes pour sécuriser l’enclave de la Ghouta Iran: le début de la production de Sayyad-3, nouveau missile de défense antiaérienne La présence des États-Unis en Syrie est illégitime, dit un général US Renseignement US: Pyongyang en passe de devenir une véritable puissance nucléaire Pour Damas, la «coalition illégitime» menée par les USA devra payer pour la destruction de la Syrie Egypte: les forces armées tuent 30 extrémistes dans le Sinaï Les attaques contre Al Aqsa Les travaux de reconstruction de la ville syrienne de Resafa ont commencé Interpol dévoile les noms des 173 kamikazes de «Daech» les plus dangereux pour l’Europe Yémen: 20 civils tués par un bombardement saoudien visant Taëz Crise du Golfe: l’émir du Qatar se dit prêt au dialogue sous conditions Seize policiers afghans perdent la vie dans un bombardement américain Première étape de la bataille du jurd de Ersal: effet de surprise et avancée rapide... La bataille du jurd de Ersal en images Le choléra de Salmane Grand embarras: Netanyahu s’indigne contre l’UE en croyant son micro éteint Réorganisation des services de sécurité en Arabie saoudite Selon Ankara, l’Allemagne est «le principal» refuge pour les terroristes Washington va interdire les voyages en Corée du Nord L’épidémie de choléra au Yémen est la pire enregistrée en une seule année Netanyahou et le ministre des AE des EAU se sont rencontrés à New York en 2012 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
#GB: le taux de #chômage baisse à 4,5% fin mai, au plus bas depuis 42 ans

Le taux de chômage au Royaume-Uni a baissé à 4,5% à fin mai, au plus bas depuis 42 ans, a annoncé mercredi l'Office des statistiques nationales (ONS).

Le taux de chômage était de 4,6% à fin avril. Lors de la période de trois mois de mars à mai, le pays comptait 1,49 million de chômeurs, soit 152.000 de moins qu'un an plus tôt, a expliqué l'ONS, qui a néanmoins aussi fait état d'une diminution du pouvoir d'achat des ménages.

Quelque 32,01 millions de personnes occupaient un emploi dans le même temps, soit 324.000 de plus sur un an. Environ 74,9% des personnes âgées de 16 à 64 ans occupaient un emploi pendant cette période, la proportion la plus élevée depuis que les statistiques ont été lancées sous cette forme en 1971.

Par types d'emploi, la hausse du nombre de travailleurs sur un an a été tirée par les employés en contrat. La hausse a été limitée du côté des travailleurs dits indépendants - des personnes qui n'ont pas de contrat de travail à proprement parler mais qui facturent leurs services à des particuliers ou à des entreprises.

Le nombre de travailleurs comptabilisés dans cette catégorie - ouvriers de la construction, charpentiers, chauffeurs de taxi, etc. - s'élevait fin mai à 4,8 millions (15% du total des emplois).

Nouvelle moins reluisante, l'ONS a annoncé dans le même temps que la hausse des salaires (primes comprises), avait encore ralenti, pour atteindre 1,8% entre mars et mai alors qu'elle atteignait encore 2,1% entre février et avril.

Comme l'inflation s'est accélérée pendant la même période, jusqu'à 2,9% en mai sur un an, le pouvoir d'achat des ménages a diminué de 0,7% d'après l'ONS.

Cette hausse des prix est favorisée par la dépréciation de la livre depuis la décision des Britanniques de quitter l'UE lors du référendum du 23 juin 2016. Cette baisse de la monnaie a renchéri les produits importés.

«Malgré les chiffres de l'emploi de mai laissant penser que l'économie est proche du plein emploi, la faiblesse persistante de la croissance des salaires devrait fournir du grain à moudre aux responsables de la Banque d'Angleterre (BoE) qui pensent prématuré d'élever les taux d'intérêt», a expliqué Paul Hollingsworth, analyste chez Capital Economics.

La BoE a maintenu mi-juin son taux directeur au niveau historiquement bas de 0,25% auquel il est fixé depuis août 2016 pour soutenir l'économie face aux turbulences attendues du Brexit. Mais pour la première fois depuis mai 2011, trois voix, sur les huit que compte actuellement le comité de politique monétaire de la BoE, se sont prononcées pour une hausse de taux lors de cette réunion du mois dernier.

Source: agences

12-07-2017 | 15:07

Le Flash

Recherche
Vers le haut