Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nigeria: arrestation de commandants présumés de «Daech» en Afrique de l’Ouest L’Iran pourrait sortir de l’accord nucléaire dans les prochaines semaines Taxes: L’UE riposte aux Etats-Unis, une guerre commerciale s’annonce Le Hezbollah d’Irak promet de se venger du raid meurtrier contre ses combattants Syrie: huit civils tués dans un raid de la «coalition» à Deir-Ezzor L’Iran ne s’oppose plus à un accord avec les autres pays de l’Opep Une région espagnole adopte le BDS comme politique Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
La #Turquie ordonne l’#arrestation de 72 universitaires

La justice turque a ordonné l'interpellation de 72 universitaires, annonce lundi l'agence de presse Anatolie, dont un ancien conseiller du principal dirigeant de l'opposition.

Les mandats d'arrêt ont été émis dans le cadre de l'enquête sur le mouvement du prédicateur musulman Fethullah Gülen, lequel vit en exil aux Etats-Unis depuis 1999 et qui est accusé d'avoir organisé le coup d'Etat manqué dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016 en Turquie, annonce l'agence de presse Anatolie.

Kemal Kilicdaroglu, qui dirige le parti laïque CHP (Parti républicain du peuple), a déclaré dimanche soir devant une foule immense à Istanbul que la Turquie vivait sous la dictature. Il a promis de poursuivre son mouvement de protestation commencé il y a plus d'un mois à Ankara.

La police a pour l'heure interpellé 42 personnes des université Bogazici et Medeniyet d'Istanbul, précise Anatolie.

Sur les 72 devant au total être arrêtés, 64 sont de Medeniyet et huit de Bogazici dont l'universitaire Koray Caliskan, qui a travaillé autrefois comme conseiller bénévole de Kemal Kilicdaroglu, selon un responsable du CHP.

Selon Anatolie, les 64 de Medeniyet sont tous utilisateurs de ByLock, un système de messagerie codé dont le gouvernement dit qu'il est utilisé par les partisans de Fethullah Gülen.

Source : agences

10-07-2017 | 15:44

Le Flash

Recherche
Vers le haut