Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Renforcement des sanctions: Téhéran juge illégitimes certaines démarches de Washington GB: pour la première fois, une femme dirige la garde de la reine Pyongyang compare Trump à Hitler Ukraine: explosion d’une voiture à Kiev, un soldat tué Téhéran accuse les USA de «flirter» avec le terrorisme «Les USA préparent une provocation cynique sans précédent en Syrie», selon un sénateur russe Maroc: nouveaux heurts entre manifestants et forces de l’ordre à al-Hoceima Crise au Golfe: un républicain US menace de bloquer les ventes d’armes aux pays du CCG Malgré les sanctions, «la Russie ne poursuivra pas le chemin souhaité par l’Occident» France: l’ex-Premier ministre Manuel Valls quitte le Parti socialiste Après la remise en vigueur partielle de son décret migratoire, Trump crie victoire Migrants de Calais: la justice française ordonne des mesures d’aide Syrie: Lavrov appelle Tillerson à empêcher les provocations contre l’armée gouvernementale Irak: les deux tiers du vieux Mossoul repris à «Daech» Rejetant le diktat des pays arabes, le Qatar refuse de rompre avec l’Iran Londres: une manifestation contre les violences policières dégénère, 2 policiers blessés Durant l’Euro 2016, «Daech» voulait frapper la France à la voiture piégée USA: des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-«Daech» Au Pakistan, triste Aïd après un incendie qui fait 153 morts Sayed Khameneï: la frappe balistique des gardiens de la Révolution contre les terroristes en Syrie est un grand exploit L’Iran veut approfondir ses relations avec le Qatar (Rohani) Bahreïn: suspendu par les autorités, le quotidien Al-Wasat licencie ses employés Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
#Canada: le #réchauffement_climatique modifie l’écoulement de #rivières

La fonte rapide d'un glacier provoquée par le réchauffement climatique a modifié un réseau hydrographique du territoire du Yukon (nord-ouest) avec une redirection des eaux et l'assèchement d'une rivière, a expliqué mardi le scientifique Gerard Roe, co-auteur d'une étude sur le sujet.

Asséchée, la rivière Slims tirait auparavant sa source du glacier Kaskawulsh (sud du Yukon), à plus de 2.000 mètres d'altitude à la frontière avec l'Alaska. Les eaux alimentaient en aval le lac Kluane, puis le fleuve Yukon avant de se jeter dans la mer de Béring. En mai 2016, la fonte en quatre jours du glacier a modifié le ruissellement des eaux, selon une étude publiée dans Nature Geoscience. Les eaux du glacier alimentent désormais la rivière Kaskawulsh, puis le fleuve Alsek qui se jette dans l'océan Pacifique à quelque 1.300 kilomètres de sa destination initiale.

Avec le réchauffement de la planète, «l'habitat naturel est altéré» et conduit à des changements «dramatiques» avec des modifications dans la chimie et la biologie des eaux concernées, a expliqué à l'AFP Gerard Roe, professeur à l'Université de Washington à Seattle (nord-ouest des Etats-Unis).

L'avenir du lac Kluane, qui n'est plus alimenté, est «incertain», a estimé Gerard Roe. Son niveau a déjà commencé à baisser, tandis que le lit de la rivière Alsek est 60 à 70 fois plus grand qu'à l'accoutumée.

Une équipe de scientifiques dirigée par le géographe canadien Daniel Shugar de l'université de Washington s'était rendue sur place en août 2016 pour étudier les courants de la rivière Slims, avant de la découvrir complètement asséchée. Ce phénomène de capture est qualifié d'inédit par les scientifiques. C'est, selon eux, la première «rivière piratée» par la fonte d'un glacier, un phénomène qui prend habituellement plusieurs années.

Selon l'étude, les bassins hydrographiques des rivières Slims et Kaskawulsh «vont s'adapter en fonction de la modification des niveaux d'eau». «Le futur bassin de la rivière Kaskawulsh s'étendra vers les cours d'eau maintenant abandonnés de la rivière Slims et finira éventuellement par drainer le réseau du lac Kluane», selon les conclusions des scientifiques.

Source: agences

19-04-2017 | 12:39

Le Flash

Recherche
Vers le haut