Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Des ONG s’alarment du «chaos» en Centrafrique États-Unis : l’auteur d’une fusillade mortelle arrêté après une chasse à l’homme Licences d’armes vers l’Arabie saoudite: Amnesty dénonce «l’immoralité» de la Wallonie L’Iran va accélérer son programme balistique malgré les pressions Sans merci : le récit d’un médecin au Yémen Kenya : l’opposition appelle à des manifestations de masse le jour de la présidentielle «La Birmanie a échoué à protéger la minorité Rohingya», accuse l’ONU Yémen : l’éducation de millions d’enfants menacée en raison de l’offensive, selon l’UNICEF Un coup «inimaginable» au moment «inattendu», de nouvelles menaces de Pyongyang contre les USA Bahreïn : 4 000 prisonniers sont la cible d’une vengeance politique Pyongyang assemblerait un nouveau sous-marin porteur de missiles balistiques Le chef du Parlement koweitien expulse la délégation israélienne d’une conférence en Russie Catalogne : En cas de suspension de l’autonomie par Madrid, l’indépendance sera officiellement votée Réconciliation palestinienne : le Hamas rejette une «ingérence flagrante» des USA Afghanistan: les talibans attaquent une base militaire, au moins 43 soldats tués Les terroristes envisageraient de répéter le 9/11 Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
Raid de #Boko Haram sur une ville du nord-est du #Nigeria

Des terroristes de Boko Haram ont mené une attaque sur Magumeri, ville du nord-est du Nigeria, pillant et incendiant des maisons face à une armée impuissante, ont rapporté des habitants jeudi.

Magumeri, située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale de l'Etat du Borno, Maiduguri, et qui comptait plus de 100.000 habitants avant le début de l'insurrection en 2009, était pourtant considérée comme relativement sécurisée.

Un grand nombre d'insurgés sont arrivés aux alentours de 18h30 (17h30 GMT) mercredi soir, en pick-up, moto et à pied, lourdement armés, notamment de lance-roquettes, forçant les habitants à fuir.

«Ils ont pillé les magasins et les maisons et ont emporté toute la nourriture qu'ils trouvaient», a raconté à l'AFP un habitant, Kulo Sheriff, qui a réussi à s'échapper et a regagné la ville le lendemain matin.

«Ensuite ils ont mis le feu aux maisons avant de repartir dans la brousse», a-t-il poursuivi.

Les membres de Boko Haram avaient auparavant attaqué une base militaire et un commissariat de police de Magumeri où il y a eu des échanges de tirs, selon Babakura Kolo, un membre des milices civiles.

Source : agences

16-03-2017 | 16:22

Le Flash

Recherche
Vers le haut