Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Royaume-Uni : des enfants-espions employés par les autorités pour des missions d’infiltration Guerre de juillet 2006: les équations établies et les empreintes d’Imad Moghniyeh! Iran : 11 Gardiens de la révolution tués dans une attaque près de l’Irak Sayed Khamenei: L’Iran ne sera jamais ami des États-Unis Vente d’armes à l’Arabie: l’espagnol Navantia doit construire 5 navires de guerre pour Ryad Propos de Salvini sur la Crimée : l’ambassadeur italien en Ukraine convoqué Google associe désormais le mot «idiot» à des photos de Trump «Israël» frappe à nouveau Gaza malgré le cessez-le-feu La Chine miserait sur son arsenal nucléaire dans ses relations avec les USA Règlement du conflit syrien: trois leçons à donner aux USA selon un député russe Affaire Benalla : les trois policiers suspendus placés en garde à vue Allocution de sayed Nasrallah sur la situation interne et les développements régionaux Foua et Kafarya : sayed Nasrallah rend hommage aux combattants du Hezbollah libérés Corée du Nord: Pompeo réclame «une pleine application des sanctions» Le Hamas et «Israël» s’accordent sur un cessez-le-feu Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
Fil d'infos
Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
Burkina : les putschistes sous très forte pression

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a exhorté mardi les membres de la garde présidentielle au Burkina Faso qui ont mené un coup d'État contre le gouvernement de transition à "déposer inconditionnellement leurs armes» et «remettre immédiatement le pouvoir aux autorités civiles légitimes». «L'UE lance un appel à tout faire pour éviter des confrontations armées», a ajouté Mme Mogherini dans un communiqué alors que des chefs de corps de l'armée ont annoncé lundi soir qu'ils faisaient route avec leurs troupes sur Ouagadougou pour désarmer de gré ou de force les putschistes.

Mardi matin le Premier ministre de la Transition Isaac Zida, aux mains des putschistes depuis le coup d’État, a été libéré et a pu quitter le palais présidentiel de Ouagadougou pour rejoindre son domicile officiel dans le quartier des ministères de la capitale, ont affirmé à l'AFP une source de la gendarmerie et une autre proche de son aide de camp.

Amené au pouvoir par le coup d'État du 17 septembre, le général Gilbert Diendéré, chef du régiment de Sécurité présidentiel (RSP), avait déclaré lundi dans un communiqué lu à la radio et à la télévision «accepter la libération du lieutenant-colonel Isaac Zida en signe d'apaisement conformément au projet d'accord» de sortie de crise proposé par la médiation de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).

Source : agences et rédaction

22-09-2015 | 15:44

Le Flash

Recherche
Vers le haut