noscript

Please Wait...

L’ASL commet un massacre horrible dans le village de Hatla en Syrie

L’ASL commet un massacre horrible dans le village de Hatla en Syrie
folder_openSyrie access_time depuis 8 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Les takfiris de l’ASL ont lancé un assaut sur un village chiite, exécutant d'une manière horrible des dizaines de civils non armés, dont deux religieux avec leurs familles.

             


Un religieux chiite a été tué avec son épouse et ses deux filles, âgées de 2 et 4 ans, lors d'un assaut des groupes armés takfiris relevant de l'ASL, contre un petit village nommé Hatla dans la région de Deir Ezzor en Syrie.  Un autre religieux, Hussein Raja, a été tué de sang-froid avec les membres de ses familles. Des dizaines d’habitants de ce village ont été tués par les takfiris et d'autres ont été enlevés. L’offensive contre ce village non armé a été lancée sous le slogan, «vengeance pour Qousseir». Une personne ayant fui les atrocités a été capable de raconter ces faits à des sources contactées lors d'un entretien exclusif à Alahednews.

                                             
                                                         

Le village de Hatla qui compte 2000 habitants contient environ 300 familles chiites. 400 voitures ont attaqué le village la nuit de mardi à mercredi, de provenance de plusieurs villages comme Bouknayel et al-Qoureya. Les rebelles takfiris de l’ASL ont bombardé le village par des roquettes Hawn, faisant des dizaines de morts et de blessés. Ils ont ensuite agressé les maisons des civils pacifiques, exécutant de sang-froid des familles et imposant un siège sur le village, toujours sous l'emprise des terroristes. Nos sources ont précisé que les civils de ce village n'ont pas pu résister à cette agression terroriste parce qu’ils manquent d'armes et de munitions pour se défendre. Les groupes armés, après avoir commis ces atrocités, ont volé les possessions et les voitures des habitants et brulé les habitations, dont les lieux de culte. Certains habitants ont pu prendre la fuite mais plusieurs autres sont toujours sous la merci des terroristes takfiris.


Les derniers fatwas des cheikhs dans le monde arabe ont attisé les tensions sectaires et ont conféré à la rébellion en Syrie un caractère confessionnel. Cheikh Youssef al-Qardaoui proche du prince de Qatar vient de lancer une fatwa qui instigue les zizanies confessionnelles en Syrie. Suivant ses pas, le Mufti de l’Arabie saoudite Abd el-Aziz Al Cheikh a appelé il y a quelques jours au « Jihad » contre les Chiites, parce qu’il les a considérés « des mécréants » qui devraient être liquidés.

Traduit par French.alahednews




Comments

//