noscript

Please Wait...

Beyrouth2021

Universités britanniques : Vote de boycott contre "Israël"

Universités britanniques : Vote de boycott contre
folder_openActualités access_time depuis 8 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Les étudiants de l'Université d'Oxford vont voter cette semaine une motion de boycott d'"Israël", à la suite d'un débat impliquant le député George Galloway.


Universités britanniques : Vote de boycott contre

Les membres de l'Union des étudiants de l'Université d'Oxford vont voter sur l'opportunité ou non de soutenir la participation de l'université à un boycott à l'échelle de la Grande-Bretagne, proposé par les universités britanniques du pays. S'il est approuvé en avril, le boycott appellera les établissements d'enseignement supérieur britanniques à se départir de leur propriété israélienne, à refuser d'acheter des produits israéliens et à s'abstenir d'investir en "Israël", en raison de la politique de ce dernier envers la Palestine occupée.

La sécurité de l'Université a déclaré que les membres responsables de l'Université d'Oxford qui ont suggéré que la proposition soit votée ont reçu des menaces par mails.

Mercredi dernier, le Christ Church College d'Oxford a été le théâtre de la sortie d'un débat du député écossais George Galloway, défenseur ardent de la cause palestinienne qui ne reconnait pas l'existence de l'entité sioniste. Lorsqu'il a découvert que son adversaire dans le débat était un citoyen israélien, Galloway a mis fin à la discussion.

Universités britanniques : Vote de boycott contre George Galloway, député du Parti du Respect :
"Vous avez dit "nous", êtes-vous Israélien?"

Eylon Aslan-Levy, étudiant israélien :
"Je le suis, oui."

George Galloway, député du Parti du Respect :

"Je ne discute pas avec les Israéliens. J'ai été induit en erreur, désolé."
"Je ne reconnais pas Israël, et je ne débats pas avec les Israéliens."

Les étudiants d'Oxford ont traité Galloway de "raciste" alors qu'il quittait la salle. L'Union des étudiants a déclaré ensuite que les universités auront deux semaines supplémentaires pour débattre de la motion.

Source: divers, édité par moqawama.org

Comments

person BARRY

Galloway est sorti

Vous dites "des étudiants l'ont traité de raciste". J'ai vu la vidéo, çà a provoqué un embarras. L'intervenant a été estomaqué forcément. On leur dit toujours amen aux Israéliens. Pour une fois qu'un homme politique est un vrai mec, il est parti et une personne est partie aussi et d'autres se levaient pour partir... A ce moment on a entendu le mot raciste. Mais combien sont partis à sa suite ? Voilà ce qu'on appelle de la désinformation. On a dit seulement ils ont dit "raciste" ah oui et ceux qui l'ont suivis là rien. Et bien le plus important c'est que d'autres l'ont suivi et surtout que l'université boycott Israel car cela fera boule de neige. Les gens prennent conscience que ce sont des envahisseurs qui tuent qui pillent et qui jettent les propriétaires hors de leur maison même les vieilles personnes sans aucune pitié. Qui sont ces gens ? Des nazis ? Cà y ressemble fort...
//