Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> Infos >> Allocutions

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer
Le membre du bloc parlementaire de la Fidélité à la Résistance Mohamad Raad a félicité l’Iran, direction et peuple, à l’occasion du 34ème anniversaire de la Révolution islamique.

"Au nom de la Résistance, de son peuple, du Hezbollah et du mouvement Amal, je présente mes félicitations au peuple sacrifiant et dévoué de l’Iran, et à sa direction sage. Je leur affirme que cette révolution nous illumine chaque pas du chemin et sur tous les niveaux", a déclaré M. Raad dans une allocution prononcée lors d'une cérémonie tenue à cette occasion, en présence de l'ambassadeur de l'Iran au Liban, Ghadanfar Rokon Abadi.


"En Iran, l’autorité, le leadership et le peuple respectent les lois et les objectifs de la révolution. Dès le premier instant, et en dépit des lourds fardeaux endurés par le leadership, et dont il était au courant, la révolution a dirigé sa boussole vers al-Qods", a expliqué le député. "Elle avait pour but de rappeler que la cause centrale de la Nation est le soutien d'al-Qods. C’est le critère qui détermine la justesse de toute révolution et de tout éveil réformateur dans notre monde arabe et islamique. La direction était alors la Palestine et l'hostilité à l'égard de l'entité sioniste, ce qui a coûté à l'Iran des embargos, des boycotts et des complots tramés par les proches et les lointains", a-t-il ajouté.

"Ce jour-là, à l'occasion de la victoire de la révolution iranienne, nous témoignons de l'ampleur de l'armement et du financement de ceux qui veulent saboter des points de force dans notre région", a-t-il analysé. "Ce financement n'a cependant pas atteint l'ampleur de celui de l'ancien régime irakien, qui a agressé l'Iran pendant huit ans durant les années quatre-vingt. Il a œuvré à pousser l’Iran à abandonner les objectifs de sa révolution, et renoncer à adopter la cause de la Nation, la Palestine, pour se classer parmi les laquais des forces de l'arrogance, comme la plupart des régimes du monde, soumis en général et arabes en particulier", a affirmé M. Raad.


"Ne vous vous étonnez pas si l'Iran devient une carte gagnante avec laquelle l’Américain arrogant cherche à négocier", a-t-il martelé. "Le fort ne négocie qu'avec les forts. Ceci révèle l’importance des capacités croissantes de l’Iran, investies dans le juste chemin", a-t-il ajouté.

Le député du Hezbollah a affirmé que cette révolution respecte la diversité et constitue un soutien pour tous les opprimés qui aspirent à la liberté de par le monde. La république a pratiqué dans sa politique étrangère l'ouverture à l'égard des causes des opprimés, leur soutien et leur aide. Ainsi, elle a montré que l'Islam ne signifie pas l'isolement. Cette religion aspire au bien de toute l'humanité et toutes les sociétés. C'est la religion de la paix et non pas des meurtres, du terrorisme, de la destruction et du sabotage des pays et de leurs peuples, a-t-il insisté.

L’Iran a donné un modèle de révolution, qu’aucun autre modèle contemporain ne peut rivaliser. Cette république affronte, sous la supervision du leader l’ayatollah Ali Khamenei, des défis difficiles. Mais l'espoir est proche, a-t-il annoncé. Quand l’Iran devient un Etat nucléaire qui se prépare à lancer un satellite, quand il fournit des productions industrielles et technologiques qui lui assurent l'autosuffisance, sa situation sera très bonne et il réalisera davantage de victoires. Il imposera sur la communauté internationale de suivre une trajectoire humanitaire qui assure l'établissement de la justice et l'équité entre tous les peuples du monde.

Source: Alahednews, traduit par moqawama.org


12-02-2013 | 15:56
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Recherche
Vers le haut