noscript

Please Wait...

Premier anniversaire du martyre du général Soleimani

Syrie: Alain Juppé envisage une intervention sans feu vert de l’ONU

Syrie: Alain Juppé envisage une intervention sans feu vert de l’ONU
folder_openInternational access_time depuis 8 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Alain Juppé, ancien ministre UMP des Affaires étrangères, a estimé dimanche le 2 septembre qu'il fallait « envisager de se passer d'un feu vert des Nations unies, s'il y avait en Syrie un risque de prolifération d'armes chimiques ».

Syrie: Alain Juppé envisage une intervention sans feu vert de l’ONU

« Sur la question d'utiliser la force ou pas, notre doctrine de toujours, et je pense qu'il ne faut pas l'abandonner, est qu'on n'utilise la force qu'avec le feu vert des Nations unies », a dit le ministre invité de « 12/13 dimanche » sur France 3. « Est-ce que dans un certain nombre de situations extrêmes, comme le risque de prolifération des armes chimiques, on peut se passer de ce feu vert? Oui, je pense qu'il faut l'envisager », a-t-il ajouté.

Il a estimé que l'aide humanitaire proposée par la France était « nécessaire mais insuffisante », car pour lui, il faut « accentuer la pression sur la Russie ».

« Il faut aider les groupes armés terroristes en Syrie!»

«Une action déterminée de la France, des Européens, des grands pays arabes vis-à-vis de la Russie me paraît plus nécessaire que jamais », a-t-il dit.

Alain Juppé a en outre jugé « absolument indispensable de durcir le ton vis-à-vis de l'Iran ». Pour lui, il faut aussi « aider davantage la résistance syrienne ». « Il faut les aider à se regrouper, s'organiser », a-t-il dit, en estimant que la décision du président François Hollande d'apporter son soutien à un éventuel gouvernement provisoire allait dans la bonne direction.

sources: agences

//