noscript

Please Wait...

Les Républiques de Donetsk et de Lougansk demandent d’urgence un référendum de rattachement à la Russie

Les Républiques de Donetsk et de Lougansk demandent d’urgence un référendum de rattachement à la Russie
folder_openRussie access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Lundi 19 septembre, les dirigeants des Républiques populaires de Donetsk (RPD) et Louhansk (RPL) ont appelé d'urgence à l'organisation d'un référendum de rattachement à la Russie.

Le chef de la République autoproclamée de Donetsk, Denis Pouchiline, a appelé son homologue de Louhansk, Leonid Passetchnik, pour une action conjointe en ce sens.

«Je pense que nous devons préparer certaines choses ensemble, que certaines de nos actions doivent être synchronisées: je propose que nous combinions les efforts de nos administrations et parlements respectifs pour commencer à résoudre les problèmes de préparation d'un référendum», explique-t-il dans une vidéo largement mise en scène.

La Chambre civique de la République populaire de Donetsk a demandé lundi aux autorités de mettre en place d'urgence un référendum sur l'adhésion à la Russie.

«C'est l'heure d'effacer la frontière non existante entre nos États... et d'organiser un référendum sur l'adhésion de la République populaire de Donetsk à la Russie. Nous souhaitons qu'entre nous et l'Ukraine il y ait une frontière russe», a déclaré le représentant de l'organisme, Aleksander Kofman.

Il a fait savoir que cet appel serait immédiatement adressé à Denis Pouchiline, chef de la RPD, ainsi qu'au Conseil populaire de la République.

Plus tôt dans la journée, la même demande avait été formulée en République populaire de Lougansk.

Selon les auteurs de l'initiative en RPL, les nationalistes de Kiev ont «franchi toutes les lignes rouges» mais les provocations n'ont fait qu'unir les gens, consolider leur volonté et leur foi.

Mardi, le vice-président du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, Dmitri Medvedev en personne, a soutenu sur Telegram l'organisation de ces référendums, affirmant qu'ils étaient «essentiels».

La date du 4 novembre aurait été fixée par Donetsk, comme le rapporte Paul Gogo, correspondant à Moscou pour plusieurs médias français.

Une date hautement symbolique, puisqu'elle correspond en Russie au jour de l'Unité nationale, qui commémore une révolte populaire du XVIIe siècle ayant expulsé les forces d'occupation polonaises de Moscou.

Comments

//