noscript

Please Wait...

Les USA veulent «reproduire le modèle ukrainien à Taïwan», estime un chercheur chinois

Les USA veulent «reproduire le modèle ukrainien à Taïwan», estime un chercheur chinois
folder_openAsie access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Sputnik

Les déclarations de Joe Biden, selon lesquelles les troupes américaines défendront Taïwan en cas de conflit avec la Chine, remettent en cause le principe d'une «seule Chine», a déclaré un expert chinois. Il est d’avis que les États-Unis visent à «reproduire le modèle ukrainien à Taïwan».

Les discours du président américain concernant Taïwan «nous envoient le message que nous devons être vigilants», a déclaré à l’agence russe Sputnik le directeur adjoint du Centre de l'Asie du Nord-Est de l'Université de Jilin, Ba Dianjun.

Il a ainsi commenté les propos tenus par le président américain qui avait récemment de nouveau assuré, dans un entretien avec la chaîne CBS, que son pays défendrait Taïwan en cas de conflit avec Pékin.

Ba Dianjun estime que le principe «d'une seule Chine» sera remis en question si le Congrès adopte d’autres projets de loi relatifs à Taïwan, comme Taïwan Policy Act of 2022.

Ce dernier prévoit une aide militaire directe à Taïwan de près de 4,5 milliards de dollars lors des quatre prochaines années.

«Cela endommagera sévèrement les relations bilatérales. En outre, les liens entre les deux côtes du détroit de Taïwan sont en danger. Les tensions sont déjà très élevées en ce moment, et les dires et les actes des États-Unis envoient de mauvais signaux aux forces séparatistes de Taïwan, qui les appellent à prendre des mesures mal avisées», ajoute l’expert.

D’après lui, «le plan américain est de reproduire le modèle ukrainien à Taïwan».

«Les amendements discutés dans le projet de loi sur les relations entre les États-Unis et Taïwan, l'encouragement de Taïwan à rejoindre les organisations internationales, sont tous destinés à engendrer des tensions», indique-t-il.

Suite à la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi à Taïwan en août dernier, l’armée chinoise a procédé à des exercices militaires de grande envergure près de l'île.

Pékin, qui considère Taïwan comme une de ses provinces, a vivement condamné cette visite en jugeant qu’elle soutenait le séparatisme.

Comments

//