noscript

Please Wait...

Le frère du martyr Al-Zubeidi : l’occupation se venge des familles des héros du «Tunnel de la liberté»

Le frère du martyr Al-Zubeidi : l’occupation se venge des familles des héros du «Tunnel de la liberté»
folder_openRapports access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le martyr palestinien Daoud Al-Zubeidi était membre d’une famille de six frères et de deux sœurs.

Dans le camp de Jenine, cette famille a consenti de grands sacrifices durant sa longue lutte, martyrs et prisonniers.

Daoud a été détenu à plusieurs reprises, ainsi que ses frères. Il est resté environ 12 ans en incarcération.

Sa mère et son frère Taha sont tombés en martyre en 2002, lors de l’invasion du camp de Jenine, alors que son frère Yehia est resté 14 ans en prison, tout comme son frère Gebril, ayant passé 12 ans en détention. Son frère Zakaria est emprisonné depuis 2019. C’est l’un des héros de l’opération «Tunnel de la liberté», de la prison de Gilboa.

Le martyr Al-Zubeidi a participé, aux côtés de ses compagnons de «Saraya al-Qods», à la défense du camp face aux offensives de l’armée de l’occupation. Lors de la tentative de desserrer le siège autour de la maison du martyr Mahmoud Al-Dabaai, il a été blessé et emmené à l’hôpital Ibn Sina de Jenine et puis à l’hôpital Rambam de Haïfa, en raison de la gravité de ses blessures.

Le député extrémiste Itamar Ben Gvir a visité l’hôpital et appelé à anéantir Daoud, non à le traiter. Plus tard, l’occupation a annoncé le martyre de cet homme de 40 ans, alors qu’un médecin a noté qu’il a été exécuté.

Déclarant à Al-Ahed, le frère du martyr Daoud, Yehia Al-Zubeidi, a affirmé que l’occupation veut se venger des familles des héros du «Tunnel de la liberté», notant que Daoud a été tué un mois après le martyre du détenu Ayham Kamamji. Ces deux membres du groupe ayant « arraché » leur liberté de la prison israélienne de Gilboa en septembre 2021.

Yehia a ajouté que l’occupation poursuit son acte de vengeance, en refusant de livrer le corps du martyr à ses proches.

Le chef du mouvement des prisonniers, Mounir Mansour, a expliqué à AlAhed que par le martyre de Daoud, le nombre des martyrs du mouvement s’est élevé à 228, attribuant la responsabilité de son assassinat à l’occupation.

Pour sa part, le responsable du mouvement du Jihad islamique, Mohammad Abdallah Challah, a affirmé que la riposte du mouvement à ce type d’assassinat ne sera pas une simple réaction, notant que la demande des comptes avec l’occupation est longue et ouverte.

Selon ses dires, Saraya Al-Qods guette toujours la chance adéquate pour riposter dans le camp de Jenine et dans les territoires occupés, comme fut le cas lors des dernières opérations.

«Nous sommes sûrs et certains que les opérations contre l’ennemi s’intensifient et que tout le peuple palestinien est aux cotés de la résistance», a-t-il affirmé.

Il a conclu qu’il est impossible de capituler face à cet ennemi, et que la riposte est inévitable au moment et à l'endroit choisis par la résistance.

Comments

//