noscript

Please Wait...

Liban: le ministre de l’Information s’apprête à démissionner

Liban: le ministre de l’Information s’apprête à démissionner
folder_openLiban access_timedepuis 5 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le ministre libanais de l'Information, Georges Kordahi, «s’apprête à annoncer sa démission du gouvernement vendredi, sur fond de crise entre son pays et les États du Golfe», ont annoncé des médias locaux.

Le 29 octobre dernier, l'Arabie saoudite a rappelé son ambassadeur au Liban pour consultations, et demandé à l'ambassadeur de Beyrouth de quitter le territoire dans les 48 heures. Le Bahreïn, lui a emboité le pas, puis le Koweït, suivis des Émirats arabes unis et du Yémen, et ce, sur fond des déclarations du ministre libanais de l’Information, qui avait critiqué l’offensive militaire de Riyad au Yémen.

Cordahi s'apprête à annoncer sa démission vendredi, après sa rencontre mercredi avec le Premier ministre, Najib Mikati, et suite à une demande des Français pour résoudre la crise avec les pays du Golfe, à la veille de la tournée qu’entame le président français, Emmanuel Macron dans le Golfe, au cours de laquelle il va rencontrer le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, rapportent des médias locaux.

Avant sa nomination au poste de ministre de l'Information le 10 septembre dernier, Cordahi a déclaré lors d'une entrevue télévisée enregistrée le 5 août dernier et diffusée par l'une des plateformes électroniques de la chaîne satellitaire qatarie «Al Jazeera» le 25 octobre, que le mouvement Ansarullah au Yémen «se défendait contre les attaques de l'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis».

Georges kordahi était soutenu localement par le mouvement Marada auquel il appartient, le mouvement Amal et le Hezbollah qui refusaient sa démission.

Comments

//