noscript

Please Wait...

Réfugiés palestiniens: l’Unrwa déplore des financements «insuffisants»

Réfugiés palestiniens: l’Unrwa déplore des financements «insuffisants»
folder_openPalestine access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a annoncé avoir obtenu mardi des promesses de dons totalisant 614 millions de dollars (plus de 542 millions d'euros), très en deçà des besoins de financement de l'organisation, qui peine à boucler son budget annuel.

Lors de sa conférence annuelle des donateurs, organisée à Bruxelles, «huit Etats membres (de l'agence) ont annoncé des promesses cumulant plus de 614 millions de dollars, via des accords pluriannuels nouveaux ou renouvelés, courant sur des périodes de deux à cinq ans», a précisé l'Unrwa dans un communiqué.

Pour autant, ces fonds restent «insuffisants»: «La combinaison de ces annonces et des promesses existantes, si elles se concrétisent entièrement, n'équivaudrait qu'à 40 % des besoins du budget de base de l'agence pour 2022», a-t-elle regretté.

Pour ses trois activités principales - éducation, santé et protection sociale -, l'Unrwa avait annoncé début octobre chercher à obtenir 800 millions de dollars (707 millions d'euros) par an.

Et en dépit de contributions supplémentaires de fin d'année s'élevant à 38 millions de dollars (34 millions d'euros), l'organisation a toujours besoin de trouver 60 millions de dollars (53 millions d'euros) pour boucler son budget 2021, au risque de devoir cesser certains programmes.

«L'Unrwa continue de subir des manques de fonds catastrophiques et répétés, qui menacent d'accroître la vulnérabilité de son personnel et des millions de personnes qu'elle aide, en les privant des besoins de première nécessité», ont averti dans une déclaration commune le ministre jordanien des Affaires étrangères Ayman Safadi et son homologue suédoise Anne Linde, co-présidents de la conférence.

Ils ont appelé mardi «la communauté internationale à réformer structurellement le modèle de financement de l'agence», notamment avec des engagements de longue durée.

L'objectif avancé des 800 millions de dollars doit permettre de garder ouvertes les quelque 700 écoles gérées par l'organisme onusien, où sont scolarisés 550.000 filles et garçons, comme les centres de santé et continuer à fournir une protection sociale aux réfugiés palestiniens, avait précisé début octobre le commissaire général de l'Unrwa, Philippe Lazzarini.

A ces 800 millions de dollars, s'ajoute la nécessité de fonds pour l'aide humanitaire assurée par l'agence, estimés pour 2022 à un demi-million de dollars (442.000 euros), avait ajouté le responsable.

«Nous continuons aujourd'hui à nous battre, à courir après du cash» et «je ne sais jamais à l'avance si je vais être en mesure de payer les salaires des quelque 28.000 employés», avait-il déploré.

Comments

//