noscript

Please Wait...

Liban: Kordahi prêt à démissionner en cas de garanties

Liban: Kordahi prêt à démissionner en cas de garanties
folder_openLiban access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Un ministre libanais dont les propos sur la guerre au Yémen ont provoqué une grave crise diplomatique de la part des Etats du Golfe contre le Liban, a déclaré vendredi qu'il pourrait démissionner s'il obtenait des garanties d'une levée des mesures de rétorsion contre son pays.

«Si nous obtenons des garanties, je suis prêt» à démissionner, a déclaré le ministre de l'Information, George Kordahi, en réponse à des journalistes qui l'interrogeaient sur une possible démission.

«Je ne m'accroche pas à un poste ministériel (...) je ne défie personne», a ajouté M. Kordahi à l'issue d'un entretien avec le président du Parlement, Nabih Berri.

L'Arabie saoudite a rappelé fin octobre son ambassadeur à Beyrouth et expulsé l'ambassadeur libanais à la suite de propos de M. Kordahi critiquant l'intervention militaire de Ryad au Yémen et défendant les Yéménites.

Trois autres pays du Golfe -- Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Koweït -- ont pris des mesures de rétorsion à l'égard de Beyrouth.

M. Kordahi n'a pas précisé à quelles garanties il faisait allusion, mais il s'agit probablement d'une levée de ces mesures.

Le Premier ministre, Najib Mikati, a implicitement appelé le ministre à démissionner, et un émissaire de la Ligue arabe a plaidé lundi à Beyrouth pour sa démission, afin d'amorcer un règlement de la crise.

Comments

//