noscript

Please Wait...

Qalibaf: Les négociations nucléaires doivent aboutir à la levée des sanctions

Qalibaf: Les négociations nucléaires doivent aboutir à la levée des sanctions
folder_openIran access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le président du parlement iranien a indiqué à Téhéran lundi que tout dialogue concernant l'accord sur le nucléaire de 2015 doit conduire à la levée des sanctions contre l'Iran.

«Les États-Unis se sont retirés de l'accord pendant l'ère Trump, et il était surprenant que le monde n'ait pas bien réagi à la décision américaine», a dit Mohammad Baqer Qalibaf lors d'une réunion avec le président du Conseil national suisse en visite Andreas Aebi.

Après le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire - ou Plan d'action global conjoint (PAGC) - en mai 2018, «certains pays ont prétendu qu'il s'agissait d'une décision individuelle prise par l'ancien président américain Donald Trump, mais les autorités et le peuple iraniens n'ont jamais accepté une telle affirmation», a-t-il ajouté.

Sous l'actuelle administration américaine, la même politique de «pression maximale» contre l'Iran s'est en fait poursuivie, «seulement avec une rhétorique différente», a précisé M. Qalibaf.

Le plan d'action stratégique de l'Iran pour contrer les sanctions et protéger les droits du peuple, adopté comme loi par le Parlement iranien en décembre 2020, exige que Téhéran obtienne l'assurance que la «pression maximale» exercée par les États-Unis sur l'Iran sera abandonnée avant de se conformer à nouveau pleinement au PAGC.

La première étape de la réactivation du PAGC doit être franchie par les États-Unis, et un principe de «conformité pour conformité» doit être suivi, a dit le président iranien.

Il a souligné que l'Iran doit voir les avantages économiques de l'accord de manière effective, et pas seulement sous la forme de déclarations sur papier.

Comments

//