noscript

Please Wait...

Télégramme

L’Iran réarme ses drones, lève le voile sur sept nouveaux armements (photos)

L’Iran réarme ses drones, lève le voile sur sept nouveaux armements (photos)
folder_openIran access_timedepuis 8 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

Une cérémonie pour le dévoilement des nouveaux équipements de défense conçus par l’Organisation du Jihad pour l’autosuffisance de l’armée de terre de la RII a eu lieu dimanche matin en présence de le contre-amiral Habibollah Sayari, le coordonnateur adjoint de l’armée, et le général de brigade Amir Heydari, le commandant en chef de l’armée de terre.

Au total, sept nouveaux équipements ont été présentés et seront mis en service dans l’armée de terre iranienne. En voici un aperçu:

1- Équipement d’alerte radar adapté au drone: ce dispositif a la capacité de détecter et de perturber les radars de surveillance aérienne montés sur une variété de drones, d’hélicoptères et d’avions de combat. Ce système est de fabrication locale. Il est conçu pour contrer tout genre de menace provenant des radars de surveillance et de guidage de l’ennemi.

L’Iran réarme ses drones, lève le voile sur sept nouveaux armements (photos)

2- Le système d’alerte laser sur drone: ce système détecte les émissions lasers des systèmes d’armes à guidage laser et les menaces aéroportées. Il lance des alertes contre les systèmes de défense aérienne à courte portée de l’ennemi. Il a aussi la capacité d’envoyer des alertes à la station de contrôle et de guidage au sol.

3- Ranech-1, moteur Micro Jet: ce moteur de propulsion peut être utilisé dans les drones, les avions légers monoplaces et les divers systèmes de missiles. Son poids léger, sa compatibilité avec une variété de carburants, sa durée de vol élevée par rapport aux moteurs à pistons sont les principales caractéristiques du moteur Ranech-1. Il permet donc d’augmenter la durée de vol des drones en opération.

L’Iran réarme ses drones, lève le voile sur sept nouveaux armements (photos)

4- TIAM 1400 est un système d’autodéfense UAV qui a la capacité de détecter et d’identifier les radars de surveillance et de guidage de l’ennemi. Ce système dispose de bandes de fréquences ayant la capacité de détecter divers types de signaux radar de surveillance aérienne et de transmettre intelligemment le signal reçu au perturbateur afin de le contrer.

5- Vol collectif, le système de vol en réseau basé sur l’intelligence artificielle: ce dispositif se compose d’un drone qui est en tête de la formation (le leader), suivi d’autres drones (les équipiers) et d’une station située au sol qui a la capacité d’émettre des commandes aux drones de suivi pour effectuer des opérations instantanées ou programmées.

Il peut également identifier, surveiller et détruire les cibles ennemies au sol ou en vol. La portée opérationnelle et la durée de vol élevée, la capacité de mettre en réseau plusieurs drones (3 ou plus) comptent parmi les caractéristiques du «vol collectif».

L’Iran réarme ses drones, lève le voile sur sept nouveaux armements (photos)

6- Taha 1400: c’est un dispositif qui consiste en un système perturbateur de radars de surveillance aérienne de l’ennemi embarqué sur le drone. Ce système utilise des antennes directionnelles, couvre intelligemment une large zone d’opération et maintient la sécurité de vol de divers drones dans la zone ennemie. De plus, le poids léger du système à basse tension et sa capacité d’installation rapide et facile sont les points forts de Taha 1400.

7- Système de perturbation optimisé au sol: ce système aveugle les récepteurs et les radars des objets volants tels que les drones et les systèmes télécommandés et assure la sécurité des frontières aériennes. Son déploiement rapide dans tous les champs de bataille, sa capacité de perturber la plupart des bandes de fréquences comptent parmi les caractéristiques de ce système autonome et intelligent.

Comments

//