noscript

Please Wait...

alqods2021

Méditerranée: la Turquie rejette des «allégations infondées» de ses rivaux

Méditerranée: la Turquie rejette des «allégations infondées» de ses rivaux
folder_openEurope access_timedepuis 7 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La Turquie a rejeté jeudi comme des «allégations infondées» les accusations de «provocations» formulées à son endroit par ses rivaux régionaux - la Grèce, l'Egypte et Chypre - au sujet de l'exploration controversée d'hydrocarbures en Méditerranée.

Dans un communiqué publié mercredi à l'issue d'une rencontre à Nicosie entre les dirigeants de l'Egypte, de la Grèce et de Chypre, les trois pays ont dénoncé les «provocations» de la Turquie concernant l'exploration énergétique dans les eaux disputées de la Méditerranée orientale, ainsi que ses interventions en Libye et en Syrie, pays meurtris par des conflits.

Lors de cette rencontre, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a accusé la Turquie d'entretenir des «fantasmes impérialistes» en Méditerranée orientale et d'avoir recours à une «rhétorique extrême».

Le ministère turc des Affaires étrangères a rejeté les accusations formulées lors de la rencontre de Nicosie, les qualifiant d'«allégations infondées».

Il a affirmé dans un communiqué que les problèmes de la région «ne peuvent être résolus que si les pays concernés renoncent à leurs politiques maximalistes et hostiles».

La Grèce et Chypre accusent la Turquie de violer le droit international en prospectant à l'intérieur de leurs frontières maritimes en Méditerranée et réclament des sanctions européennes contre Ankara.

La Turquie soutient qu'elle a le droit de mener des recherches énergétiques dans ces zones de la Méditerranée orientale.

Faisant fi des mises en garde des pays occidentaux, la Turquie a ainsi annoncé mercredi l'extension d'une mission d'exploration gazière en Méditerranée orientale au cœur des tensions avec la Grèce.

La mission du navire de recherche sismique Oruç Reis, qui devait prendre fin jeudi, a été prolongée jusqu'au 27 octobre, a annoncé la marine turque dans une notice d'information maritime (NAVTEX).

Comments

//