noscript

Please Wait...

Énorme incendie au port de Beyrouth, plus d’un mois après la catastrophe

Énorme incendie au port de Beyrouth, plus d’un mois après la catastrophe
folder_openLiban access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par OLJ

Un énorme incendie s'est déclaré jeudi en début d'après-midi à l'entrée du port de Beyrouth, semant la panique dans la capitale, plus d'un mois après la double explosion du 4 août, dans le même port, qui a fait 192 morts et 6.500 blessés.

Aucune précision n'était jusqu'à présent disponible sur l'origine de cet incendie. L'armée libanaise a simplement confirmé que le feu a pris dans un entrepôt de pneus et d'huiles de moteurs, dans la zone franche du port, appelant les riverains à quitter les quartiers avoisinants. Le feu a pris dans la zone franche du port, où étaient stockés des pneus et des huiles alimentaires par une compagnie importatrice, a déclaré de son côté le directeur par intérim du port, Bassem al-Kaissi, à la chaîne LBCI. L'incendie «a commencé avec les bidons d'huile avant de se propager aux pneus», a-t-il ajouté, sans être en mesure d'en préciser l'origine. «C'est soit à cause de la chaleur soit d'une erreur, il est encore trop tôt pour le savoir», a affirmé M. Kaissi. Une source informée à indiqué à L'Orient-Le Jour que, selon des informations préliminaires, les pneus stockés appartiendraient à la holding ZR Group.

La Défense civile et l'armée se sont déployées sur les lieux, et des hélicoptères militaires tentent de venir à bout des flammes.

Cet incendie a provoqué une nouvelle panique parmi les habitants de Beyrouth, deux jours après un feu qui s'était déclaré dans une pile de déchets dans l'enceinte du port, mais qui avait été vite maîtrisé.

Dans ce même port, le 4 août, un incendie qui s'était déclaré dans le hangar 12 où étaient stockées 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium avait provoqué une immense explosion, qui a fait au moins 192 victimes, 6.500 blessés et dévasté des quartiers entiers de la capitale.

 

Comments

//