noscript

Please Wait...

Accord «Israël»/Emirats: D’autres accords possibles dans les prochaines semaines, dit Trump

Accord «Israël»/Emirats: D’autres accords possibles dans les prochaines semaines, dit Trump
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Après l’annonce jeudi de l'accord de normalisation des relations entre «Israël» et les Emirats arabes unis, le président américain Donald Trump a affirmé jeudi que d'autres «accords de paix» pourraient être signés dans les prochaines semaines.

«Nous avons d'autres choses intéressantes en cours avec d'autres pays, qui sont aussi liées à des accords de paix», a-t-il dit. «Et il y aura beaucoup de grandes nouvelles dans les prochaines semaines. Je suis sûr que vous serez très impressionnés».

Le gendre de Trump et conseiller à la Maison Blanche Jared Kushner avait également estimé plus tôt qu'il y avait «de fortes chances» que d'autres pays arabes normalisent leurs relations avec l'Entité israélienne.

Lors de sa conférence de presse quotidienne, Donald Trump a par ailleurs affirmé que l'accord de normalisation des relations entre «Israël» et les Emirats arabes unis serait signé d'ici trois semaines à la Maison Blanche.

Le projet israélien d'annexion «pas écarté définitivement»

«J'ai hâte de les accueillir (le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le prince héritier d'Abou Dhabi le cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, ndlr) très prochainement à la Maison Blanche pour la signature formelle de l'accord. Cela se passera vraisemblablement dans les trois prochaines semaines. Ils viendront à Washington», a-t-il dit.

Le président américain a également créé une certaine confusion en affirmant que le projet israélien d'annexion de pans de la Cisjordanie était «écarté».

L'ambassadeur des Etats-Unis en «Israël», David Friedman, qui assistait à la conférence de presse, est intervenu pour préciser que le projet n'était «pas écarté définitivement».

«La formulation a été choisie avec soin par les différences parties. 'Pause temporaire', ce n'est pas écarté définitivement», a-t-il ajouté.

Avec cet accord, les Emirats arabes unis deviendront le troisième pays arabe à entretenir des liens diplomatiques avec «Israël», après l'Egypte et la Jordanie.

Comments

//