noscript

Please Wait...

Le membre du conseil présidentiel du parlement islamique à AlAhed: Nous ne compterons pas sur les pays européens

Le membre du conseil présidentiel du parlement islamique à AlAhed: Nous ne compterons pas sur les pays européens
folder_openRapports access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Dans une interview accordée à AlAhed, le membre du conseil de la présidence du parlement islamique, Mohsen Birhadi, a expliqué les priorités du parlement iranien dans sa 11e session.

Interrogé sur le programme des priorités du conseil, notamment au niveau de la consolidation des relations parlementaires entre les pays islamiques, le haut responsable a affirmé que la priorité de la 11e session du Parlement est accordée à l'Economie et à la situation socio-économique.

«Nous ne pouvons ignorer le renforcement des relations économiques et diplomatiques. Ainsi, le soutien efficace de l'axe de la résistance dans la région de sud-ouest de l'Asie constitue également une de nos priorités», a-t-il affirmé.

Et d'ajouter que la situation dans la région ne sera point comme avant, surtout après l'assassinat du chef martyr, le général Qassem Soleimani, par les Etats-Unis.

«Les fils de la région suivront la voie de ce grand martyr et remporteront la gloire et la victoire», a-t-il affirmé.

Le parlementaire iranien a expliqué que la 11e session du parlement adoptera les concertations parlementaires, et formera des délégations pour visiter différents pays. Un fait qui aidera à organiser le travail gouvernemental dans le contexte des positions sages et bénéfiques.

En réponse à une question sur les moyens d'affronter les mesures américaines et occidentales, Birhadi a rappelé que son pays a acquis de larges expertises tout au long des dernières années et payé un lourd tribut pour cette fin.

«Que les amis et ennemis sachent que nous ne sommes pas optimistes ou confiants à l'égard des Etats-Unis. Nous ne compterons pas de même sur les pays européens. Nous plancherons sur la consolidation des potentialités nationales locales et interagiront avec les pays du voisinage», a-t-il expliqué, notant que des efforts seront fournis pour bâtir un réseau de partenaires pour lutter contre l'hégémonie.

Le responsable iranien a souligné que le soutien global du front de la résistance est une politique constante de la République islamique, notant que les affaires de la Palestine, du Liban, de la Syrie, de l'Irak, du Yémen et de Bahreïn, sont des priorités au menu des discussions de la commission parlementaire de la sécurité nationale et de la politique étrangère.

Selon ses dires, après le martyre du général Qassem Soleimani et la riposte puissante des Gardiens de la révolution iranienne, les évènements se sont accélérés dans la région. Il a affirmé que les responsables iraniens examinent ces évolutions minutieusement.

Birhadi a exprimé le grand intérêt qu'il porte à la présence d'un grand nombre de jeunes parlementaires, insistant sur le rôle de cette faction sociale dans son pays.

Il a rappelé que le parlement actuel est doté de jeunes élus plus que les précédents, ce qui aidera à régler les problèmes des citoyens et de la nation dans différents secteurs.

Comments

//