noscript

Please Wait...

Plan du Hezbollah face au coronavirus à la Békaa: 3530 membres dont 2000 médecins et infirmiers

Plan du Hezbollah face au coronavirus à la Békaa: 3530 membres dont 2000 médecins et infirmiers
folder_openRapports access_timedepuis 6 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Le Hezbollah a finalisé ses mesures logistiques et organisationnelles pour affronter le nouveau coronavirus dans la région Baalbek-Hermel, annonçant qu'il est désormais prêt à suivre et traiter les cas de Covid-19, via une chambre spéciale d'opération.

Le responsable de la région de la Bekaa au sein du Hezbollah, Hussein Al-Nemer, a rappelé que le parti avait établi son plan d'action dans la Békaa depuis les premiers jours de la crise, notant que le personnel de cette campagne compte 266 commissions, déployées dans les villages et englobant des commissions sanitaires et de prestations sociales.

Lors d'une conférence dans la salle de la Husseinia Imam Khomeiny à Baalbek, le responsable du Hezbollah a précisé que 20 ambulances de la Défense civile ont été consacrées au transport des cas de coronavirus, et 200 éléments ont été formés pour suivre l'état des patients par l'intermédiaire d'une chambre spéciale d'opération, portant ainsi la mobilisation à 100%.

Il a ajouté que le comité islamique de la Santé a ouvert 13 centres dans les localités de la région et assuré la formation de 7000 jeunes hommes et femmes, en coopération avec la Défense civile pour assurer le suivi des cas du coronavirus, en plus de 15000 éléments formés  via les medias sociaux.

Al-Nemer a affirmé que l'hôpital gouvernemental de Baalbek recevra les cas suspectés de contamination, et peut contenir 105 lits, en plus de l'hôpital public de Hermel, de l'hôpital Al-Batoul de Hermel et de l'hôpital Dar Al-Hekma de Baalbek.

Le responsable a affirmé que la coordination est en cours avec plusieurs parties, dans le domaine des aides sociales, du travail municipal, des scouts et des comités des femmes, notant que le Hezbollah est prêt à assister les citoyens de la région sans exception aucune.

Selon ses dires, les équipes en action sur le terrain comptent 3530 personnes, comprenant 22 membres de la défense civile, 2000 médecins et infirmiers et 1330 commissions de soutien sanitaire.

Il a exposé les étapes du plan comme ce qui suit:

Dans la première étape, l'hôpital public de Baalbek reçoit les personnes contaminées dans la région, dans la mesure où il sera consacré à ces cas, et équipé d'un laboratoire spécial pour le dépistage. Dans le même contexte, l'hôpital public de Hermel pourra accueillir 50 patients, et le département spécial de l'hôpital Dar Al-Amal pourra accueillir 54 patients, alors que 13 centres du comité islamique de la Santé accueilleront les cas suspectés.

De surcroit, un centre de quarantaine a été aménagé à Douris, pouvant contenir 152 lits.

Des contacts ont été effectués avec le ministère de la Santé publique afin d'équiper le centre de santé de la ville d'Al-Labweh pour suivre les cas de coronavirus, alors que la Croix-Rouge libanaise et la Défense civile assureront le  transfert des cas vers les centres hospitaliers.

Al-Nemer a ajouté que dans la deuxième étape, les équipes d'action bénéficieront d'un pavillon du complexe éducatif Al-Mortada dans le village de Boudai, alors que l'hôpital Haidar du village de Taanayel sera équipé, en plus de l'Institut technique sayed Abbas Moussaoui à Ain-bourday, de  la ville des scouts à Riyak et du centre Al-Emdad de Taybeh comme centres de quarantaine.

Plan global du Hezbollah pour la Bekaa: 3 530 cadres humains et 266 comités de santé pour affronter Coronavirus

«Les municipalités ont un rôle important à jouer dans le suivi des cas qui nécessitent une mise en quarantaine obligatoire à domicile, et nous, au Hezbollah, sommes en coordination permanente et complète avec les ministres et les représentants de la région et avec les gouverneurs de Baalbek- Hermel et le gouverneur de la Bekaa, les municipalités et les syndicats municipaux et les organismes de la société civile dans notre travail sanitaire et social. Nous sommes tous un seul bloc social travaillant ensemble pour surmonter cette crise», a-t-il expliqué.

Sur le plan des aides sociales, Al-Nemer a annoncé que 7000 colis alimentaires ont déjà été distribués, notant que le travail se poursuit pour en assurer d'autres, sachant que l'objectif consiste à fournir les aides à 22 mille familles dans le besoin dans la Bekaa.

Les fédérations municipales de la Bekaa travaillent également jour et nuit pour lutter contre la propagation du virus. Le chef de l'Union municipale de l'est de Baalbek, Ali Chokor a assuré à Al-Ahed qu'avec l'annonce de la première contamination, le travail au sein de l'Union a commencé en coordination avec l'Association des médecins musulmans et le comité islamique de la santé. Des ateliers de formation du personnel médical ont été organisés avant la déclaration de l'état de la mobilisation générale.

Alors que les organisations internationales ont laissé les Syriens déplacés dans les camps de la région à leur sort, Chokor a souligné que le Hezbollah n'a point ménagé ses efforts. Il organisé, en coopération avec le Comité islamique de la santé, des ateliers spécialisés sur les dossiers de sensibilisation et la surveillance épidémiologique des cas suspects de Covid-19.

En plus de ce qui précède, Chokor se réfère au travail quotidien des municipalités dans les villages de l'Union pour stériliser les rues, les trottoirs, les magasins d'alimentation, les pharmacies et les établissements autorisés à ouvrir, évoquant la présence de moniteurs aux entrées des villages pour prévenir la propagation de l'infection.

Le directeur général de l'hôpital gouvernemental Hermel,  Simon Nassereddine, a assuré à notre site que l'hôpital a été équipé d'une entrée privée pour un étage complètement isolé du reste des services de l'hôpital pour recevoir les cas du coronavirus, afin que l'infection ne se propage pas à d'autres patients.

«Nous avons préparé 30 lits dans la section isolée pour recevoir les patients du coronavirus, 4 salles de soins intensifs et 4 chambres à pression négative pour l'isolement, équipées de respirateurs  pour les cas graves. En parallèle, un cadre médical a été préparé et formé à l'hôpital gouvernemental de Beyrouth», a-t-il conclu.

Comments

//