noscript

Please Wait...

achoura2019

Aucun «représentant gouvernemental israélien» à la conférence économique de Bahreïn

Aucun «représentant gouvernemental israélien» à la conférence économique de Bahreïn
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Seule une délégation d'hommes d'affaires représentera «Israël» à la conférence économique de Bahreïn qui se tiendra les 25 et 26 juin à Manama, a rapporté dimanche Reuters citant une source informée.

Aucun représentant gouvernemental israélien ne sera présent, a précisé la source.

Dimanche, le ministre des Affaires étrangères, Yisrael Katz, avait affirmé que «Israël» serait représenté à l'atelier économique organisé par Washington à Manama sans donner plus de détails.

«Israël participera à la conférence de Bahreïn selon des modalités qui seront déterminées ultérieurement», a déclaré M. Katz lors de la conférence du «Jerusalem Post à New York», ajoutant qu'«Israël a les capacités pour contribuer au développement de la région à travers la technologie, l'innovation et d'autres moyens».

De son côté, la Maison Blanche n’a fait aucun commentaire.

La présentation du soi-disant «plan de paix» de Washington pour résoudre le confit israélo-palestinien pourrait avoir lieu en novembre, après la formation d'un nouveau gouvernement israélien, a déclaré dimanche le conseiller du président américain Donald Trump pour le Proche-Orient, Jason Greenblatt.

«Nous discutons en ce moment d’un éventuel report au 6 novembre, il serait logique d'attendre qu’un nouveau gouvernement (israélien) soit formé, alors nous devons attendre potentiellement le 6 novembre», a affirmé M. Greenblatt lors de la conférence à New-York.

«Mais nous déciderons de cela après Bahreïn», a-t-il ajouté.

L'Egypte, la Jordanie et le Maroc, des pays arabes alliés des Etats-Unis, participeront eux à la conférence de Manama, mais l'Autorité palestinienne, qui boycotte l'administration Trump depuis qu'elle a reconnu unilatéralement, fin 2017, al-Qods (Jérusalem) comme capitale d'«Israël», a fait savoir qu'elle serait absente.

Comments

//